Nouilles soba

Plat traditionnel japonais depuis des siècles, les nouilles soba demeurent une base de l'alimentation au Japon. Chaudes ou froides, les nouilles soba allient délicatesse, saveur et richesse nutritionnelle.

Nouilles soba
© ritablue/123RF

Similaires aux nouilles de ramen, spécialité japonaise à base de blé, les nouilles soba sont une pure fabrication japonaise à base de farine de sarrasin

Histoire et caractéristiques des nouilles soba

Obtenues à partir de farine de sarrasin, de blé et d'eau, les nouilles soba font partie des plats traditionnels au Japon, soba signifiant sarrasin. La culture du sarrasin a débuté entre 13 000 et 400 avant Jésus-Christ et la réalisation des pâtes à base de farine de sarrasin date, elle, du début du XVIIe siècle. Depuis, elles sont la base de la cuisine japonaise, étant même la variété de pâtes la plus consommée et celle qui accompagne le plus de préparations au quotidien. De simples pâtes élevées au rang le plus précieux puisque leur fabrication est un travail de longue haleine et surtout de grande patience, la pâte devant être fine et lisse. Pour ce faire, les étapes de pétrissage, de roulage ou encore de découpage (en fines et longues lamelles) sont essentielles. C'est donc tout un art de confectionner des nouilles soba au Japon et vous ne serez pas étonnés de savoir qu'il existe des maîtres soba qui les créent à la main.

Réputées très nourrissantes, les nouilles soba, à la coloration grise et brune, laissent dans la bouche un goût agréable de noisette. Le sarrasin est l'ingrédient historique des nouilles soba (les variétés juwari et towari par exemple) mais vous pouvez trouver des variétés de nouilles constituées de farine de blé, de thé vert ou même d'igname : vous aurez ainsi le nihachi et le sotonihashi, composés de farine de blé et le cha soba étant, elle, composé de thé vert matcha.

Consommées froides (zaru soba) ou chaudes, les nouilles soba sont de la fête au Japon, notamment lors du Nouvel An puisqu'elles inspirent longévité et santé. Mais les nouilles soba peuvent aussi être offertes à de nouveaux voisins ou lors de tout événement important.

Les calories et les infos nutritionnelles des nouilles soba

En plus d'être savoureuses, les nouilles soba présentent de nombreuses vertus pour la santé. Rassasiantes, peu caloriques et pauvres en glucides, les célèbres pâtes japonaises sont une source précieuse de vitamines B et P, mais aussi d'oligo-éléments, de fibres solubles. Mais les nouilles soba sont aussi connues pour leur teneur en protéines, notamment en acides aminés essentiels, et en antioxydants, protégeant des maladies cardiovasculaires. Enfin, qui dit farine de sarrasin, dit absence de gluten, ce qui est une bonne nouvelle pour les intolérants.

Valeur nutritionnelle des nouilles soba pour 100 g  
Protides 5,8 g
Glucides 24,4 g
Lipides 0,1 g
Calories 113 kcal

Comment choisir les nouilles soba ?

Choisissez idéalement des nouilles soba composées à 100 % de farine de sarrasin, celles-ci étant meilleures. Si vous avez envie d'opter pour des nouilles composées de farine de blé ou de thé vert, veillez au pourcentage de façon à assurer la qualité nutritionnelle. Dans les épiceries spécialisées, telles que les épiceries asiatiques, vous devriez trouver sans difficulté des nouilles soba réalisées dans la plus pure tradition.

Comment conserver les nouilles soba ?

Les nouilles soba doivent être conservées à l'abri de l'humidité, dans une zone sèche comme le riz et les pâtes classiques. Si elles sont conservées dans leur emballage d'origine ou dans un contenant hermétique, ces nouilles n'ont pas besoin d'être mises au réfrigérateur.

Une fois cuites, les nouilles soba sont à conserver dans un contenant adapté et mises, cette fois, au réfrigérateur.

Comment cuisiner et déguster les nouilles soba ?

De cuisson rapide, les nouilles soba peuvent cuire sans sel ni huile. Consommées chaudes, elles peuvent être bouillies, sautées (yakisoba), intégrer un bouillon (de soupe) avec des légumes, des champignons et des fines herbes, accompagner du poulet, du tempura, du canard ou encore du poisson comme le hareng séché. Le wasabi se marie bien avec ces nouilles dans ces préparations typiquement japonaises.

Consommées froides, les nouilles soba se mangent avec des negi (similaires à l'oignon vert et à la ciboulette), des graines de soja, du daikon ou encore dans des salades, le tout présente sur un contenant en bambou (permet d'essorer les nouilles) et de la sauce wasabi : on appelle cette spécialité fort populaire les mori soba. Autre spécialité similaire, les zaru soba qui s'accompagnent de lamelles de nori (algues séchées).