Pomme Granny Smith : saison, utilisation, compote, cuisson

Croquante et acidulée, elle se plaît aussi bien crue que cuite. Comment la choisir, la conserver et la cuisiner ? Quelles sont ses vertus nutritionnelles ? On vous dit tout sur la pomme Granny Smith !

Pomme Granny Smith : saison, utilisation, compote, cuisson
© Christian Fischer/123RF

Connue depuis le Néolithique, la pomme est aujourd'hui le fruit préféré des Français ! Parmi les multiples variétés figure la Granny Smith, caractérisée par sa belle couleur verte. Croquée pour calmer une petite faim, cuisinée en version salée/sucrée ou au dessert, elle est devenue incontournable sur nos tables.

Histoire et caractéristiques de la Granny Smith

Après la Golden et la Gala, la Granny Smith est la troisième pomme la plus cultivée en France. Reconnaissable à sa forme ronde et régulière, sa peau brillante d'un joli vert, et sa chair croquante, ferme, juteuse et acidulée, elle est née au XIXe siècle en Australie. La légende raconte qu'une certaine Mme Smith aurait jeté dans son jardin, un trognon de pomme qui trainait dans une vieille caisse de gin. Quelques années plus tard poussa un pommier donnant les premières pommes Granny Smith ! D'abord commercialisées en Australie et Nouvelle-Zélande, elles migrèrent en Angleterre, aux États-Unis puis dans toute l'Europe.

A quelle saison manger la Granny Smith ?

La pleine saison de la Granny Smith s'étend d'octobre à avril.

Les calories et les infos nutritionnelles de la Granny Smith

Composée à plus de 85% d'eau, la pomme est modérément énergétique et affiche environ 50 kcal aux 100 g. Grâce à son effet "coupe faim", elle est idéale en cas de petits creux, surtout si on la mâche soigneusement : des travaux ont en effet montré que mâcher longuement les aliments diminuait le risque de prise de poids. Cela accroît l'effet satiétogène grâce à des secrétions digestives abondantes. La Granny apporte notamment des vitamines du groupe B et E, ainsi que des vitamines C, autant d'antioxydants qui permettent de prévenir les cancers et les maladies cardiovasculaires. Attention cependant, cuire la pomme diminue son apport vitaminique (elle détruit notamment une bonne part de la vitamine C). Pour profiter de tous ses atouts, il est donc préférable de la consommer crue, avec sa peau, où se concentrent les nutriments. Mieux vaut alors choisir des fruits non traités et bien les laver. La pomme est également riche en minéraux (magnésium, potassium) mais également en fibres qui régulent en douceur le transit intestinal et contribuent au sentiment de satiété.

Valeur nutritionnelle de la Granny Smith pour 100 g  
Protides 0,5 g
Glucides 11,5 g
Lipides 0,5 g
Calories 53 kcal

Comment choisir la Granny Smith ?

Une granny Smith de qualité doit être bien ferme, avec une peau lisse, sans tache ni meurtrissure.

Comment conserver la Granny Smith ?

Elle se conserve une bonne semaine à température ambiante ; mais vous pourrez prolonger sa conservation en la plaçant dans le bac à légumes du réfrigérateur. Pensez simplement à la sortir 1 h avant le repas pour qu'elle retrouve tous ses parfums.

Comment cuisiner et déguster la Granny Smith ?

Appréciée pour son croquant et son parfum délicat, la Granny Smith est également plébiscitée dans les recettes sucrées/salée grâce à sa délicieuse acidité.

On l'aime crue, coupée en dés dans une salade de fruits ou détaillée en fines lamelles, façon carpaccio, pour accompagner une glace ou un sorbet. En entrée, elle apporte de la fraîcheur et du croquant à une salade de mâche et poulet, et se plait particulièrement bien avec les endives crues et les noix.

Essayez-la également en tartare, avec du saumon et de petits dés de céleri branche, ou pourquoi pas avec un foie gras ; elle contrebalancera parfaitement le gras !

Les becs sucrés l'adorent également cuite : vous pourrez ainsi la mélanger à d'autres variétés de pommes pour concocter une compote, en glisser quelques dés dans un gâteau au yaourt ou la préparer en crumble.