Glaçons

Un glaçon est un petit cube de glace qui sert principalement à refroidir les boissons. Comment est-il fabriqué ? Comment le conserver ? Voici tout ce que vous devez savoir à son sujet.

Glaçons
© Olga Yastremska/123RF

Les glaçons sont incontournables à l'heure de l'apéritif. Ils sont réalisés à partir d'eau pure, qui, sous l'action du froid, se congèle. Une fois démoulés, ils sont faciles à utiliser.

Histoire et caractéristiques des glaçons 

Les ancêtres des glaçons commencent à apparaître au milieu du XIXe siècle, dans les Alpes. Réalisés à partir d'énormes blocs de glace, ils sont brisés en mille morceaux.

Puis, avec la révolution industrielle, le niveau de vie augmente. L'extraction de la glace s'industrialise. En 1869, Charles Tellier, un ingénieur révolutionnaire, développe la première usine réfrigérante dans le monde, permettant de conserver les aliments.

Dans les années 1920, le processus se perfectionne : la première machine à absorber le froid est inventée, en Suède. Elle coûte 750 $. 

Aujourd'hui, le glaçon fait partie de notre quotidien. Il sert à rafraîchir une boisson, un aliment, voire à le conserver (poisson, fruit de mer). Il est également utilisé dans les bars, restaurants et hôtels afin de maintenir des bouteilles au frais.

Le plus célèbre des glaçons est celui de forme cubique, facile à reproduire à la maison grâce aux bacs à glaçons. Il se décline plus rarement sous d'autres formes :

  • Le glaçon pyramidal, souvent rectangulaire et tronqué à la pointe.
  • Le glaçon en demi-lune, permettant d'éviter la formation de paquets.
  • Le glaçon cylindrique, qui peut être plein ou creux. 
  • Le glaçon ice ball, très esthétique, qui s'avère idéal pour refroidir un cocktail rapidement.
Autre variation : les glaçons réutilisables, en plastique. Souvent colorés, ils apportent une touche de fantaisie aux verres et n'altèrent pas la saveur des boissons : sans dilution, elles restent fraîches plus longtemps.

Les calories et les infos nutritionnelles des glaçons

Comme le glaçon est composé uniquement d'eau, il ne contient pas de vitamines, minéraux, matières grasses, glucides, protéines…

Valeurs nutritionnelles des glaçons pour 100 g  
Protides 0 g
Glucides 0 g
Lipides 0 g
Calories 0 kcal

Comment fonctionne une machine à faire des glaçons ?

Le fonctionnement d'une machine à glaçons est très simple : il suffit de brancher l'appareil, de remplir le réservoir et de choisir le nombre et la taille de glaçons à produire. Le processus de fabrication dépend toutefois de la technologie utilisée :

  • Le système à vagues : l'eau est mise en mouvement et les molécules d'eau gèlent au contact des doigts d'évaporation.
  • Le système à pulvérisation : l'eau est pulvérisée des vaporisateurs.
  • Le système à palette : l'eau gèle au contact d'un serpentin frigorifique où circule le liquide frigorigène.
  • Le système à évaporation verticale : l'eau ruisselle sur un évaporateur vertical refroidit à -30 °C.

Comment conserver les glaçons ?

Pour éviter que vos glaçons ne fondent rapidement, mieux vaut utiliser des boîtes ou bacs isothermes. Ces récipients sont conçus pour protéger les glaçons du froid, mais aussi de la chaleur.

Comment utiliser les glaçons ?

En cuisine, on utilise les glaçons pour garder un plat au frais (plateau de fruits de mer, glaces, fruits frais…) ou pour conserver la jolie teinte des légumes verts, en les plongeant dans un bain glacé (haricots, petits pois, brocolis ou encore asperges ternissent habituellement après la cuisson).

L'été, la glace pilée, est aussi très appréciée. Pour en fabriquer, il suffit d'emballer des glaçons dans un torchon propre, puis de frapper le tas de glace à l'aide d'un rouleau à pâtisserie ou d'un marteau. La glace pilée s'utilise ensuite dans de nombreuses recettes, comme dans les granités ou cocktails fruités.