Sobacha : comment préparer et consommer le thé de sarrasin ?

C'est la nouvelle boisson tendance ! Comment choisir, préparer et consommer le sobacha ? On vous dit tout sur ce breuvage désaltérant.

Sobacha : comment préparer et consommer le thé de sarrasin ?
© Olga Yastremska, New Africa, Africa Studio/123RF

Le sobacha est une infusion à base de graines de sarrasin. Venue tout droit du Japon, elle nous séduit à la fois par ses parfums subtils, son goût légèrement torréfié et ses nombreux atouts nutritionnels.

Histoire et caractéristiques du sobacha

Littéralement, "sobacha" signifie "thé de sarrasin" (en japonais, "soba" veut dire "sarrasin" et "cha" signifie "thé"). Si l'on associe cette boisson au pays du soleil levant, il semblerait qu'elle soit plutôt originaire d'Asie du Nord Est. En Chine, en Mongolie et en Sibérie, elle est consommée depuis la nuit des temps !

Le sobacha est tout simple à préparer : les graines de sarrasin sont légèrement torréfiées (on les trouve alors sous le nom de kasha) puis infusées dans de l'eau bouillante pendant quelques minutes. Très désaltérant et légèrement acidulé, le sobacha révèle un irrésistible petit goût de noisette et de pain grillé, et peut se boire chaud, ou très frais. On le déguste tel quel, ou adouci d'un peu de miel ou de sirop d'agave.

A noter que le sarrasin, connu également sous le nom de blé noir, n'appartient pas à la famille des céréales, des polygonacées. Il est donc dénué de gluten.

Les calories et les infos nutritionnelles du sobacha

Au Japon, le sobacha est une véritable star de la healthy food ! Considéré comme une boisson minceur et détox, il est particulièrement apprécié et utilisé pour garder la ligne et faire le plein de nutriments.

Il faut dire que le sobacha ne manque pas d'atouts : les graines de sarrasin sont très riches en antioxydants, et particulièrement en flavonoïdes, qui luttent contre les radicaux libres et aident à prévenir le vieillissement prématuré des cellules. Il serait même plus concentré en anti-oxydants que le thé vert ! Le sobacha est également très concentré en vitamines du groupe B, essentielles au bon fonctionnement du métabolisme, et apporte de nombreux minéraux, dont du potassium, du magnésium (idéal pour lutter contre le stress !) ou du calcium.

Autre atout, le sobacha favorise une bonne digestion. Et comme il ne contient ni théine ni caféine, il peut donc être siroté du matin au soir, sans risquer d'insomnie.

Valeur nutritionnelle du sobacha pour 100 g  
Protides - g
Glucides 0,2 g
Lipides - g
Calories - kcal

Comment choisir le sobacha ?

Vous le dénicherez en magasin bio, épiceries asiatiques et épiceries fines en ligne.

Comment conserver le sobacha ?

Le sobacha se conserve à température ambiante, à l'abri de l'humidité et de la lumière.

Comment préparer et déguster le sobacha ?

Le plus simple et le plus économique reste de faire son propre sobacha. Il suffit d'acheter des graines de sarrasin (vous en trouverez facilement en magasin bio) puis de les torréfier rapidement dans une petite poêle sans matière grasse. Seule précaution, prenez garde à ne pas noircir les graines de sarrasin ! Ne reste plus qu'à les faire infuser dans de l'eau frémissante (comptez environ 2 bonnes cuillères à café de sarrasin pour 20 cl d'eau).

Plus simple encore, achetez du kasha (graines de sarrasin déjà torréfiées) qu'il ne restera plus qu'à laisser infuser environ 5 minutes.

Vous pourrez même infuser les graines de sarrasin à froid durant 2 heures à température ambiante avant de placer au réfrigérateur et de le boire bien frais.

Le sobacha se boit tel quel, ou légèrement sucré. Une fois infusées, pensez à récupérer les graines par exemple pour les parsemer sur une salade composée, un smoothie ou un velouté de potiron, ou pour les réduire en poudre et les utiliser comme farine.

Boissons