Taro

C'est un légume-racine méconnu, au goût délicatement sucré. Riche en fibres, en calcium et en fer, il fait partie des aliments les plus consommés en Asie et dans le Pacifique.

Taro
© Thanthima Limsakul/123RF

Le taro, que l'on appelle aussi dachine, colocase, songe, eddo ou chou de Chine est un tubercule de la famille des Aracées. Par sa forme allongée, il rappelle la patate douce.

Histoire et caractéristiques du taro

Le taro est un tubercule tropical comestible proche de la pomme de terre. Il est cultivé dans toute l'Asie tropicale et pousse dans les régions humides. La plante peut atteindre environ un mètre de hauteur. Ses tubercules sont récoltées 8 à 9 mois après la plantation. Le taro est également une excellente source d'énergie : il est riche en fibres, en glucides et en amidon.

Généralement frit, cuit à l'eau ou au four traditionnel, on le sert en Asie ou dans le Pacifique avec du lait de coco en accompagnement de viandes ou de poissons. Une fois cuit, il prend une jolie couleur pourpre et apporte un goût sucré à toutes les préparations : purées, soupes, plats mijotés…

Mais attention : avant d'être consommé, il doit être très bien cuit. Il contient en effet de l'oxalate de calcium, une substance toxique, irritante pour les muqueuses, les intestins et la peau. Pour s'en débarrasser, mieux vaut mettre des gants lors de l'épluchage et jeter la première eau de cuisson des tubercules.

Les feuilles du tarot sont également très appréciées et peuvent être consommées comme des épinards, avec un peu de crème. Pour désactiver les oxalates toxiques des feuilles, il faut les faire cuire jusqu'à ce qu'elles ramollissent.

A quelle saison manger du taro ?

On peut trouver du taro toute l'année sur les étals ou dans les épiceries asiatiques.

Les calories et les infos nutritionnelles du taro

Bien qu'il soit peu connu, le taro regorge de bons nutriments. C'est une excellente source de glucides et de fibres, qui facilite le transit intestinal de l'organisme. Avec son faible indice glycémique, il s'avère idéal pour les personnes souffrant de maladie cœliaque ou d'intolérance au gluten. Les feuilles de taro, sont, elles, riches en vitamines A, C, B2, B1. Elles contiennent également d'intéressantes quantités de calcium et de fer.

Valeurs nutritionnelles du taro cru pour 100 g  
Protides 1,5 g
Glucides 22,8 g
Lipides 0,2 g
Calories 107 kcal

Comment choisir du taro ?

Le taro se trouve essentiellement dans les épiceries asiatiques. Pour bien le choisir, veillez à ce que le tubercule soit bien ferme, assez lourd et sans moisissures.

Comment conserver du taro ?

Le taro cru est très délicat et doit être consommé rapidement. Cuit, il se conserve un peu mieux - environ une semaine. Dans certaines régions tropicales, on ébouillante le tubercule, puis on le fait sécher au soleil ou au four. Il peut alors se garder durant plusieurs mois dans un bocal. Le taro épluché se congèle aussi parfaitement : il peut ainsi être gardé plusieurs mois. Les feuilles se conservent aussi peu de temps : seulement quelques jours, dans un bol d'eau, au frais, ou dans un bocal hermétique.

Comment cuisiner et déguster du taro ?

Les tubercules peuvent être cuits à l'eau ou braisés, grillés ou préparés en purée. Souvent, ils sont bouillis dans une grosse casserole d'eau salée, puis épluchés, comme des pommes de terre.

Dans la cuisine japonaise, ce légume-racine est très apprécié : le taro mijoté aux calmars est un grand classique. La chair du taro, cuite dans un mélange de dashi, saké et shoyu, devient délicieusement tendre et parfumée.

Au Cameroun, le tubercule sert à réaliser un plat traditionnel, dégusté lors des mariages, deuils et naissances : le taro sauce jaune. Il se compose de taro bouilli et pilé, du canwa (pierre de chaux), d'eau, d'épices et d'huile de palme. La sauce jaune, s'accompagne généralement de bœuf ou de poisson, bouilli, frit ou fumé.

Au Vietnam, le taro sert à préparer un porridge typique sucré, à base de riz gluant, taro et lait de coco.

En France, on utilise parfois ce tubercule pour réaliser de délicieuses crèmes glacées ou des bubble tea.