Ratafia

Le ratafia est une boisson alcoolisée, obtenue par macération de fruits. Comment se déguste-t-elle ? D'où vient-elle ? Focus sur cette liqueur artisanale française.

Ratafia
© Olga Larionova/123RF

Fabriqué à partir de végétaux macérés (fruits, moût de raisin, plantes) d'alcool et de sucre, le ratafia est une liqueur consommée dans plusieurs régions françaises, notamment en Champagne et en Bourgogne. En apéritif, il remplace parfaitement le porto pour accompagner un melon.

Histoire et caractéristiques du ratafia

La naissance du ratafia (signifiant en latin "que le marché soit conclu") débute en Italie et va se propager un peu partout en Europe où des vignes sont présentes : en Espagne, en France, mais aussi en Suisse. Le mot apparaît pour la première fois dans les sources françaises en 1692.

Quelques régions comme la Champagne ou encore la Bourgogne feront de cet apéritif paysan un de leurs produits phares, au point d'accéder à l'IGP : Indication Géographique Protégée.

La recette du ratafia, réalisée à partir d'un alcool neutre d'origine viticole (généralement le marc-de-champagne) et de moût de raisins, un jus non fermenté, dépend de chaque domaine. Le ratafia de Bourgogne, par exemple, est réalisé à partir de 2/3 de moût de raisins et 1/3 de vieux Marc de Bourgogne, tandis que celui de Champagne mélange souvent les alcools : eau-de-vie de vin, eau-de-vie de marc, distillat de vin.

On distingue également le ratafia rouge (jus de cerise, eau-de-vie, sucre, cannelle, girofle, poivre blanc) du ratafia blanc (noyaux de cerise, amandes d'abricot, eau-de-vie, sucre et épices).

Une autre version, appelée "ratafia de fruits", existe. On la prépare plutôt dans le sud du côté de la Méditerranée et de l'Espagne, surtout en Catalogne. La liqueur est infusée avec divers ingrédients, en fonction de la région et des traditions :

  • pommes,
  • poires,
  • noix,
  • coings,
  • herbes aromatiques,
  • rhubarbes,
  • anis,
  • réglisse,
  • citron.

Quand se boit le ratafia ?

Le ratafia se boit toute l'année, à une température comprise entre 7 °C et 9 °C. Il se déguste dans un verre à eau-de-vie ou à cocktail.

Les calories et les infos nutritionnelles du ratafia

Le ratafia est composé de fruits macérés, de sucre et d'alcool : il est donc très calorique et doit être consommé occasionnellement. On compte presque 400 kcal pour 100 grammes.

Valeurs nutritionnelles du ratafia pour 100 g  
Protides 0,1 g
Glucides 99,3 g
Lipides 0 g
Calories 385 kcal

Comment choisir du ratafia ?

Le ratafia est un produit fabriqué artisanalement. C'est donc un produit qualitatif que vous pouvez choisir en fonction de vos goûts. Les saveurs varient en fonction des ingrédients sélectionnés : cerise, myrte, anis, citron, herbes aromatiques...

Comment conserver le ratafia ?

Après ouverture, consommez de préférence le ratafia dans les mois qui suivent. Sachez néanmoins qu'en raison de sa teneur en alcool, le ratafia peut se garder fermé durant de longues années : il ne périme pas.

Comment cuisiner et déguster le ratafia ?

Le ratafia est à la fois fort en alcool, en saveur et en sucrosité. On peut ainsi le marier au melon en apéritif, à la place du porto. Il se déguste aussi avec du foie gras poêlé et du fromage. En dessert, il s'accommode très bien avec une recette à base de chocolat ou de fruits. De manière générale, dégustez le ratafia bien frais, sans glace, afin de ne pas diluer son arôme.