Curaçao : goût de cette liqueur bleue, idées de cocktails

Reconnaissable entre tous, le curaçao nous séduit par sa couleur bleu éclatante ! D'où vient-il et de quoi est-il composé ? Comment l'utiliser ? Vous saurez tout sur cette liqueur bleutée.

Curaçao : goût de cette liqueur bleue, idées de cocktails
© bondd/123RF

Cette célèbre liqueur à base d'écorce d'orange et joliment teintée de bleu se plaît surtout en cocktail (toujours avec parcimonie !) mais s'invite aussi en cuisine.

Histoire et caractéristiques du curaçao

Le Curaçao tire son nom de l'île de Curaçao, qui appartenait autrefois aux Antilles néerlandaises, au sud est de la mer des Caraïbes. A l'origine, ce sont les colons hollandais qui créèrent cette liqueur en faisant macérer des écorces d'orange amère (la bigarade) dans de l'alcool.

Généralement, le curaçao titre à 25° d'alcool mais cette teneur peut aller jusqu'à 40. Au départ totalement incolore, il doit sa jolie couleur bleue à l'ajout d'un colorant alimentaire, le bleu de méthylène (que l'on trouve sous le code E133). C'est en partie cette couleur unique qui l'a rendu célèbre dans le monde entier, et qui lui permet d'être utilisé pour la préparation de cocktails. Le curaçao bleu se caractérise par une subtile saveur d'écorce d'orange, avec une légère amertume. Sa couleur rappelle les eaux des plages des Caraïbes. Mais il existe aussi du Curaçao coloré d'orange et de rouge, qui évoque les couchers de soleil des plages de Punta Cana.

Les calories et les infos nutritionnelles du curaçao

Comme tous les alcools en général, le curaçao n'est pas recommandable sur le plan nutritionnel. Un petit verre de 10 cl apporte plus de 280 kcal… ces "calories vides" sont superflues pour l'organisme et n'apportent aucun nutriment intéressant. Mieux vaut donc en boire avec grande parcimonie, pour éviter stockage des graisses et prise de poids, et, à terme, problèmes cardiovasculaires et risques de cancers.

Attention également aux cocktails à base de curaçao. Les sirops et jus de fruits ajoutés ne font qu'accroître la dose de sucre et alourdissent la facture calorique. Evitez aussi de les accompagner de chips, cacahuètes et autres amuse bouches trop gras.

Mieux vaut donc se faire plaisir raisonnablement, en limitant sa consommation !

Valeur nutritionnelle du curaçao pour 100 g  
Protides - g
Glucides 39 g
Lipides - g
Calories 280 kcal

Comment choisir le curaçao ?

Le curaçao s'achète en grandes surfaces, mais aussi sur les épiceries en ligne et chez les cavistes. Selon votre goût et l'utilisation que vous souhaitez en faire, vous pourrez opter pour un curaçao plus ou moins alcoolisé. Il existe également du sirop "façon curaçao" (à base de sucre, colorant, jus et arôme d'orange) qui permet de concocter des cocktails sans alcool.

Comment conserver le curaçao ?

Comme la plupart des spiritueux, le curaçao n'a pas de date limite de consommation et peut donc se conserver très longtemps. Gardez vos bouteilles debout pour éviter que le bouchon ne soit en contact avec l'alcool, ce qui pourrait l'altérer.

Comment cuisiner et déguster le curaçao ?

Le curaçao se déguste tel quel, avec des glaçons, mais se boit le plus souvent mélangé par exemple avec du jus d'orange ou un soda. Il fait la base du fameux cocktail Blue lagoon, composé de vodka et de jus de citron, mais se marie également avec le rhum et le citron vert. Lors de soirées festives, le mélange curaçao/champagne/Cointreau rencontre toujours un franc succès. Et pour le Réveillon, pourquoi ne pas proposer un cocktail de Noël à base de curaçao, rhum, jus d'ananas et crème de coco, histoire de démarrer les festivités sous les meilleurs auspices !

Mais cette liqueur est également très appréciée en pâtisserie et le curaçao aromatise avec bonheur macarons et pâtes à gâteaux, sans oublier les crêpes Suzette !

(L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.)

Boissons