Bouillon de volaille

Si rien ne vaut le bouillon de volaille maison, les versions déshydratées industrielles nous simplifient la vie. Comment le préparer, le conserver et l'utiliser, découvrez tous les secrets du bouillon !

Bouillon de volaille
© myviewpoint - 123RF

"Pas de bonne cuisine sans bon bouillon" affirmait Alexandre Dumas ! Base de soupe ou de sauce, le bouillon de volaille reste toujours un ingrédient incontournable.

Histoire et caractéristiques du bouillon de volaille 

À la fois aliment et breuvage reconstituant pour les malades, le bouillon de volaille a traversé les âges ! La recette est toute simple : on dépose une carcasse de volaille (du poulet le plus souvent) dans une cocotte, avant d'y ajouter une garniture aromatique et de couvrir largement d'eau puis de porter à frémissement. Le bouillon mijote longuement, en concentrant tous ses arômes.
Dans les années 1880, plusieurs chimistes qui ont laissé leur nom dans l'histoire (Liebig, Maggi et Knorr !) se lancent dans la fabrication industrielle d'extrait de viande. C'est Maggi qui, le premier, lancera sur le marché son bouillon Kub, promu à un bel avenir. Son succès sera fulgurant.

Les calories et les infos nutritionnelles du bouillon de volaille

Ce n'est pas une surprise, le bouillon maison est bien plus vertueux sur le plan nutritionnel que les produits industriels. Composé principalement d'eau, il est hydratant et regorge de nutriments contenus dans les aliments qui le composent. Une fois cuit, placez-le toute une nuit au frais. Vous pourrez ainsi le dégraisser (il suffit d'ôter la couche de gras formée sur le dessus), et profiter de tous ses bienfaits, avec beaucoup moins de calories !

Côté bouillon industriel, tout n'est pas rose ! On y trouve beaucoup d'exhausteurs de goût, d'huile de palme et même du sirop de glucose, qui n'ont rien à faire dans un bouillon de volaille digne de ce nom ! Inutile de les stigmatiser pour autant ; s'ils sont consommés de temps à autre, ils restent sans danger.

Valeur nutritionnelle du bouillon de volaille déshydraté pour 100 g  
Protides 11,3 g
Glucides 20,8 g
Lipides 11,5 g
Calories 233 kcal
Valeur nutritionnelle du bouillon de volaille déshydraté reconstitué pour 100 g  
Protides 0,6 g
Glucides 0,5 g
Lipides 0,1 g
Calories 5 kcal
> Plus d'infos sur les calories du bouillon de volaille déshydraté reconstitué

Comment choisir le bouillon de volaille

On trouve de tout dans les bouillons "industriels", le pire comme le meilleur ! Choisissez ceux ayant une liste d'ingrédients courte, avec le moins d'additifs possibles. Certains bouillons en sachet ou en "infusette" sont beaucoup plus qualitatifs.

Comment conserver le bouillon de volaille

Le bouillon de volaille peut se garder 2 à 3 jours au réfrigérateur. N'hésitez pas à le congeler en sachets (bien ficelés pour éviter les débordements !), dans des boîtes ou dans des bacs à glaçons. Le bouillon industriel étant déshydraté, il se conserve sans aucun problème plusieurs mois, à l'abri de la chaleur et de l'humidité.

Comment cuisiner le bouillon de volaille

On peut bien sur le déguster tel quel, en soupe "express" mais le bouillon de volaille fait également une base de soupe idéale. Si vous aimez les saveurs asiatiques, vous y ferez cuire des ramen avec des cubes de tofu et des shiitake. Le bouillon de volaille remplace le gros sel et aromatise l'eau de cuisson des pâtes, du riz ou des légumes verts, mais s'utilise également pour mouiller un risotto, préparer un tajine, un curry ou une carbonnade.

Et pourquoi ne pas l'utiliser froid, comme base de vinaigrette ? Associé à du vinaigre et une bonne huile d'olive, voilà qui devrait réveiller vos salades !