Coulis de tomate : en conserve ou fait maison, comment le cuisiner ?

Il sent bon la cuisine méditerranéenne et la Dolce Vita ! Suivez nos conseils pour bien choisir, conserver et cuisiner le coulis de tomate.

Coulis de tomate : en conserve ou fait maison, comment le cuisiner ?
© Cottonbro/Pexels

Onctueux et parfumé, le coulis de tomate est incontournable et rend bien des services en cuisine. Fait maison ou acheté tout prêt, on l'aime aussi bien pour préparer un plat de lasagnes que servi avec une terrine de poisson.

Histoire et caractéristiques du coulis de tomate

Originaire d'Amérique du sud, la tomate est arrivée assez tardivement en Europe. Au départ considérée comme toxique, elle fut boudée un peu partout et c'est en Italie, à la fin du XVIIe siècle, qu'elle apparait dans plusieurs recettes de cuisine, dont le coulis ! Dès lors, son succès s'étend rapidement et arrive en France via la Provence.

La recette est toute simple : les tomates sont cuites, broyées et tamisées pour ôter peau et pépins. La différence avec la purée de tomate ? Simple histoire de teneur en matière sèche ! La purée contient au moins 7 % de matière sèche, quand le coulis en affiche au moins 11 %.

Le coulis de tomate se caractérise aussi par sa texture onctueuse et sa couleur d'un beau rouge intense.

Les calories et les infos nutritionnelles du coulis de tomate

Avec en moyenne 30 calories aux 100g, le coulis de tomate reste un aliment peu calorique. Très pauvre en lipides, il s'avère beaucoup moins riche que d'autres sauces et peut être consommé dans danger pour la ligne !

Autre atout et non des moindres, le coulis de tomate se distingue par sa forte teneur en lycopène, responsable de sa belle couleur rouge. Ce puissant anti-oxydant de la famille des caroténoïdes présent en grande quantité dans la tomate est encore mieux absorbé par l'organisme lorsqu'il est cuit. Véritable panacée, ce lycopène a montré son efficacité dans la prévention de plusieurs cancers (dont celui de la prostate) ainsi que des maladies cardio vasculaires.

Valeur nutritionnelle du coulis de tomate pour 100 g  
Protides 2 g
Glucides 8,5 g
Lipides 0,2 g
Calories 30 kcal
> Plus d'infos sur les calories du coulis de tomate

Comment choisir le coulis de tomate ?

Le coulis de tomate est généralement vendu en boîte Tétrapack ou en bouteille. Idéalement, il ne contient que des tomates et un peu de sel. Lisez bien les étiquettes et oubliez les produits contenant conservateurs et autres additifs. Certains industriels y ajoutent du sucre, généralement pour masquer l'acidité ou la piètre qualité des tomates utilisées. Ouvrez l'œil !

Comment faire soi-même son coulis de tomate ?

Il faut d'abord choisir les bonnes variétés ! Celles qui se prêtent le mieux à la cuisson sont les tomates rondes, côtelées, ou allongées. Ensuite, il suffit de faire cuire les tomates pelées et concassées dans une poêle ou une casserole une trentaine de minutes avec un assaisonnement, avant de passer le tout au mixer pour obtenir une texture lisse.  Vous pourrez également le préparer au Cookeo (il suffira ensuite de le mixer) ou au Thermomix. Ne reste plus qu'à verser dans des bocaux.

Comment conserver le coulis de tomate ?

Le coulis de tomate industriel se conserve dans problème plusieurs mois à température ambiante, à l'abri de l'humidité et de la chaleur. Une fois ouvert, il se garde au moins 5 jours au réfrigérateur.

Le coulis de tomate fait maison se conserve lui aussi 5 jours au réfrigérateur, mais le mieux est encore de stériliser vos bocaux de coulis (comptez environ 1 h à 100 °C). Vous pourrez également le congeler dans des sachets congélation ou des boîtes bien hermétiques, ou encore le portionner dans des bacs à glaçons, pour utiliser la juste dose !

Comment cuisiner et déguster le coulis de tomate ?

Incontournable dans bien des recettes d'inspiration italienne, le coulis de tomate s'utilise badigeonné sur une pizza, dans des lasagnes, ou un gratin d'aubergines au parmesan. On l'aime aussi simplement étalé sur une tranche de pain toasté, façon crostini, ou pour agrémenter un plat de riz.

Parfait également avec les œufs cocotte, ou pour napper un filet de poisson, une escalope poêlée ou des légumes vapeur. Le coulis de tomate peut également s'intégrer dans un plat mijoté tel un ragoût de bœuf ou de veau. Essayez-le aussi bien frais, en verrine, avec du fromage de chèvre ou des billes de mozzarelle.

Si votre coulis vous parait trop fluide, plusieurs solutions existent pour l'épaissir : faites-le réduire doucement (l'eau va ainsi s'évaporer et permettre au coulis d'être plus épais). Vous pourrez aussi ajouter un peu de Maïzena préalablement délayée dans un peu d'eau froide et faire épaissir le tout à feux doux, en mélangeant. Autre astuce, ajoutez un soupçon de concentré de tomate.

Sauces et condiments