Courge spaghetti

Issue de la grande famille des cucurbitacées, la courge spaghetti surprend par sa texture et nous régale de sa saveur toute douce. Suivez nos conseils pour bien la choisir, la conserver et la cuisiner.

Courge spaghetti
© Olga Yastremska/123RF

Son nom quelque peu intrigant promet de belles réussites en cuisine ! Ludique, la courge spaghetti devrait séduire les plus récalcitrants aux légumes !  

Histoire et caractéristiques de la courge spaghetti

Originaires d'Amérique du Sud et plus vraisemblablement du Pérou, les courges existaient déjà 1000 ans avant notre ère et se déclinent en de multiples variétés. On doit leur arrivée en Europe grâce aux grands explorateurs qui la ramenèrent dans leurs bagages.

Également appelée "spaghetti végétal", la courge spaghetti appartient à l'espèce Cucurbita pepo et est unique en son genre ! De forme oblongue, elle se reconnaît à sa taille imposante (elle peut peser de 2 à 4 kg), sa couleur jaune pâle et sa peau lisse et épaisse… mais surtout à sa chair filandreuse. Une fois cuite, elle ressemble à des spaghettis, d'où son nom !

A quelle saison manger la courge spaghetti ?

Elle apparait sur les étals dès la fin septembre ; l'automne reste la pleine saison, avant les gelées.

Les calories et les infos nutritionnelles de la courge spaghetti

Pauvre en calories (à peine 30 kcal aux 100g), la courge spaghetti est bourrée de vertus nutritionnelles. On y trouve un large panel de vitamines (A, B, C, D et K) ainsi que quantité de minéraux et oligo-éléments, dont du potassium, du magnésium, du fer ou de l'iode.

Ces nutriments lui confèrent d'excellents pouvoirs anti-oxydants, qui protègent les cellules du vieillissement prématuré, luttent contre les troubles cardio-vasculaires et renforcent le système immunitaire. Ses caroténoïdes notamment (qui lui donnent sa belle couleur jaune) préservent la santé de la peau et protègent des infections. Riche en fibres, la courge spaghetti stimule le transit et apporte un fort pouvoir de satiété.

Valeur nutritionnelle de la courge spaghetti pour 100 g  
Protides 0,6 g
Glucides 7 g
Lipides 0,6 g
Calories 30 kcal

Comment choisir la courge spaghetti ?

Une courge spaghetti de qualité doit être bien lourde en main. Pour savoir si elle est encore bonne, vérifiez que son pédoncule est bien ferme et ligneux, qu'il n'y a pas d'auréole autour du pédoncule et que la courge est exempte de meurtrissures. Ce sont des signes de fraîcheur qui ne trompent pas !

Comment conserver la courge spaghetti ?

Comme le potimarron ou le butternut, la courge spaghetti se conserve parfaitement plusieurs semaines à température ambiante, à l'abri du froid et de l'humidité. La cuisine est idéale ! Une fois la courge tranchée, vous pourrez l'envelopper dans un film alimentaire et la garder quelques jours dans le bac à légumes du réfrigérateur. Vous pourrez également la couper en morceaux et les placer dans des sacs congélation : ils se garderont au moins 6 mois au congélateur (au-delà, on peut craindre une perte de saveur). Autre option, congelez la courge déjà cuisinée (en soupe, en purée), en portion individuelle ou familiale.

Comment cuisiner et déguster la courge spaghetti ?

Commencez par brosser la courge spaghetti sous l'eau froide. Le plus simple reste ensuite de la plonger dans une cocotte d'eau salée et de laisser cuire une vingtaine de minutes. Si la courge n'est pas trop imposante, vous pourrez également la cuire à la vapeur, dans un autocuiseur ou un cuit-vapeur. Une fois ouverte en deux, récupérez les filaments à la fourchette et accommodez-les comme des pâtes. Car grâce à la structure très spécifique de sa chair, la courge spaghetti se prête aux mêmes préparations que les pâtes : vous pourrez ainsi les préparer avec une sauce bolognaise, façon carbonara ou simplement assaisonnées de beurre, de pesto ou d'huile d'olive. Voilà un plat plutôt léger et sans gluten ! Vous pourrez même utiliser les 2 coques de spaghettis comme plat de présentation !

Autre option, une fois la courge cuite, mixez la chair avec un peu de curry, de bouillon de volaille et un soupçon de crème pour concocter un velouté réconfortant.

La cuisson au four donne également de très bons résultats. Placez la courge sur une planche à découper, puis, à l'aide d'un grand couteau de cuisine, ouvrez-la en deux. Déposez-la sur une plaque à pâtisserie ou une plaque de four anti-adhésive. Assaisonnez de sel, poivre et herbes de votre choix et laissez cuire à four moyen (180 °C) pendant une vingtaine de minutes. En fin de cuisson, vous pourrez ajouter des lamelles de fromage et arroser d'un filet d'huile d'olive ou de noix. Simple et délicieux !

N'hésitez pas non plus à la cuisine en gratin, avec de la viande de bœuf, ou des pommes de terre et des lardons, le tout recouvert de parmesan râpé.