Gomasio

Le gomasio est un condiment japonais millénaire à base de sésame et de sel. Quels sont ses bienfaits ? Comment le déguster ? Mode d'emploi pour l'utiliser.

Gomasio
© brent hofacker/123RF

Le mot gomasio (gomashio en japonais) est formé à partir de goma qui signifie "sésame" en japonais et de shio, qui veut dire "sel". Au Japon, il est composé de fleur de sel et de graines de sésame entières et grillées. Aujourd'hui largement démocratisé, il permet, entre autres, de diminuer sa consommation de sel.

Histoire et caractéristiques du gomasio 

Depuis des milliers d'années, le gomasio fait partie de la cuisine japonaise. C'est avec l'ail noir japonais, un des assaisonnements les plus populaires du pays. Son apparition est liée à l'importation, en Asie, de l'huile de sésame - originaire d'Inde. Avec son léger goût de noisette, il parfume de nombreux plats chauds, farces, viandes, crustacés, salades ou encore soupes. Il peut aussi être ajouté dans une pâte à pizza, à tarte, à pain… C'est aussi une véritable star de la cuisine macrobiotique, un mode d'alimentation tiré de la philosophie chinoise du Yin et du Yang permettant de vivre mieux et plus longtemps.

Ce condiment se trouve facilement en magasins bio, sur Internet et dans certains supermarchés. Vous pouvez également le faire vous-même : c'est facile et économique.

Le gomasio peut également être twisté : il suffit d'y ajouter des noix concassées torréfiées, des algues, de l'ail noir, des épices, de l'ortie séchée…

Les calories et les infos nutritionnelles du gomasio

Le gomasio est riche en calcium, phosphore et magnésium et en "bon gras" - les acides gras insaturés. En l'intégrant à des plats, il stimule le métabolisme et réduit la fatigue, les crampes ou encore les ballonnements. C'est donc un condiment de choix, bien meilleur que le sel pour la santé. Attention, cependant à ne pas en consommer tous les jours en grande quantité : le gomasio est riche en lipides et son apport calorique n'est pas négligeable.

Valeurs nutritionnelles du gomasio pour 100 g  
Protides 19 g
Glucides 13 g
Lipides 55 g
Calories 620 kcal

Comment choisir du gomasio ?

Plusieurs critères doivent être pris en compte :

  • La qualité des graines de sésame.
  • La torréfaction des graines.
  • La qualité du sel, qui doit être non raffiné, grossier et entier. Le sel de mer non raffiné est en effet une source de nombreux oligo-éléments (magnésium, iode, etc.).

Le gomasio doit également être composé de 95 % de graines de sésame et de 5 % de sel.

Notez qu'il existe aussi un gomasio breton, qui mêle sarrasin de Bretagne, nigelle, coriandre d'Inde et quelques grains de fleur de sel de Guérande. Il apporte une note maritime à tous les aliments.

Comment conserver du gomasio ?

Le gomasio se conserve durant plusieurs mois dans un pot hermétique, dans un endroit sec et frais.

Comment cuisiner et déguster du gomasio ?

Saupoudré sur des viandes, poissons et légumes, le gomasio parfume à merveille les plats chauds. Son délicat goût de noisette se marie aussi parfaitement avec une sauce au yaourt/herbes fraîches ou en vinaigrette (gomasio, jus de citron, huile de sésame, de noix ou d'olive…). Il peut aussi servir de base à une marinade et accompagner crevettes, gambas et poissons crus. Il remplace ainsi le sel dans bon nombre de plats.

Mais attention, pour profiter pleinement de toutes ses vertus, il doit toujours être ajouté à vos préparations après cuisson.