Grand Marnier : utilisation, composition, différence avec le Cointreau

Célèbre dans le monde entier, le Grand Marnier est une liqueur à base de cognac et d'oranges amères. Histoire, composition, utilisation, on vous dit tout sur ce produit iconique.

Grand Marnier : utilisation, composition, différence avec le Cointreau
© ralfliebhold/123RF

Ce breuvage sirupeux de couleur ambrée est presque devenu un "produit du placard" ! Identifiable entre tous dans sa bouteille à long col, il est bien connu pour aromatiser des gâteaux ou flamber des crêpes, mais s'apprécie également en cocktail ou en digestif.

Histoire et caractéristiques du Grand Marnier

Le Grand Marnier a été inventé en 1880 par Alexandre Marnier-Lapostolle, dans la distillerie familiale installée à Neauphle Le Château depuis le début du 19è siècle. L'histoire de cette liqueur emblématique est assez cocasse : fuyant l'invasion allemande de 1870, la famille Lapostolle s'établit à Cognac, où elle fait l'acquisition d'un stock important de cognac qu'elle ramène à Neauphle une fois la guerre terminée. Alexandre Marnier eut l'idée d'élaborer une nouvelle liqueur à base de ce fameux cognac et d'un distillat d'écorces d'oranges amères. Le Grand Marnier était né ! Ce mélange audacieux qui sublime les saveurs de l'orange amère rencontra rapidement un vif succès auprès d'une clientèle aisée, et notamment des femmes !

Spiritueux d'exception, il affiche un taux d'alcool de 40% et se caractérise notamment par une variété d'orange amère bien spécifique, exclusivement le Citrus bigaradia (originaire des Caraïbes) réputée pour sa puissance aromatique et son raffinement.

La fabrication débute par la macération dans de l'alcool de zestes séchés d'oranges amères. Après distillation, le liquide est mélangé avec différents cognacs, de l'eau-de-vie, du sirop et du sucre. Le mélange est ensuite refroidi, filtré puis vieilli en fût de chêne.

On reconnait également le Grand Marnier à sa bouteille à long col, en forme d'alambic à cognac, et identifiable entre toutes grâce à son ruban rouge et son sceau de cire. On doit son nom à César Ritz (fondateur du palace qui porte son nom), qui se serait exclamé : "Grand Marnier, un grand nom pour une grande liqueur !"

Quelle est la différence entre le Grand Marnier et le Cointreau ?

A l'inverse du Grand Marnier, reconnaissable à sa couleur brune orangée (due au Cognac), le Cointreau est un "triple sec" transparent, à base d'alcool neutre et aromatisé d'écorces d'oranges de différents pays.

Les calories et les infos nutritionnelles du Grand Marnier

Ce n'est pas une surprise, le Grand Marnier n'est pas un produit très recommandable d'un point de vue nutritionnel ! Un seul petit verre de 10 cl apporte près de 30 calories ; car ce spiritueux est très dosé en alcool ; or, 1 g d'alcool apporte environ 7 kcal, sans aucun nutriment particulier intéressant pour l'organisme. En clair, ce sont des calories " vides " qui n'ont aucun intérêt sur la santé, mis à part le plaisir gustatif ! Consommé avec excès, il entraîne une prise de poids (les calories sont composées principalement de sucre), et, à terme, peut provoquer l'apparition de diverses pathologies, dont des cancers de l'œsophage ou de l'estomac, des cirrhoses ou des pancréatites. A consommer donc avec grande modération !

Valeur nutritionnelle du Grand Marnier pour 100 g  
Protides - g
Glucides 24 g
Lipides - g
Calories 270 kcal

Comment choisir le Grand Marnier ?

  • Le Grand Marnier "Cordon Rouge", de couleur ambrée aux reflets de vieil or, est la liqueur originale, et la plus courante.
  • Le "Cordon Jaune" n'est pas élaboré avec du Cognac, mais à partir de l'alcool de grain. Il est principalement utilisé en cuisine ou comme base de cocktails.
  • Véritable cuvée d'exception, le Grand Marnier "Cordon Bleu" est un hommage à Louis-Alexandre Marnier-Lapostole et contient 82 % de cognacs et 18% de liqueur d'essence d'oranges amères exotiques. De couleur bleu nuit, la bouteille au design plus épuré́ est très élégante, porte une étiquette arrondie, et un cachet de cire bleu, témoin de l'authenticité́.
  • Le Cherry Marnier quant à lui est élaboré à partir de cerises griottes broyées et macérées dans de l'alcool neutre au sein de la distillerie Marnier-Lapostolle.

Comment conserver le Grand Marnier ?

Comme la plupart des spiritueux, le Grand Marnier ne possède pas de DLC et peut se conserver plusieurs années sans problème, de préférence à l'abri de la chaleur. Gardez vos bouteilles debout pour éviter que le bouchon ne soit en contact avec l'alcool ; cela pourrait le dégrader et lui faire perdre son étanchéité.

Une fois la bouteille ouverte, une oxydation peut se produire. Pour éviter ce phénomène, vous pouvez transvaser la liqueur entamée dans une bouteille plus petite.

Comment cuisiner et déguster le Grand Marnier ?

Le Grand Marnier s'apprécie pur, sans glace, et fait la base de délicieux cocktails : on pourra par exemple le marier à du jus d'orange, de la Tequila et du jus de citron, du Campari ou de la liqueur de café.

Au dessert, il est incontournable pour flamber les crêpes Suzette, auxquelles il apporte une délicate note d'orange amère. Grand classique de la pâtisserie, le soufflé au Grand Marnier régale toujours les amateurs ! Quelques gouttes suffisent à relever une crème dessert, un sorbet ou un cake au chocolat. Vous pourrez également en glisser une larme dans un sirop pour pocher des poires, un gratin de fruits ou un pain perdu.

En version salée, le Grand Marnier est parfait pour flamber des crevettes, un canard à l'orange ou un ragoût de bœuf. N'hésitez pas à en verser quelques gouttes dans une sauce au beurre et à la crème qui viendra napper un filet de sole.

(L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.)