Lait d'amande

Obtenu à partir d'amandes mixées et d'eau, le lait d'amande est une boisson végétale aux nombreux bienfaits. Découvrez comment le cuisiner, à quelle saison le consommer, comment bien le choisir…

Lait d'amande
© Anawat Sudchanham/123RF

Le lait d'amande est une boisson végétale très facile à réaliser : il suffit de mixer des amandes crues, préalablement trempées toute une nuit dans un bain d'eau, avec de l'eau. Peu calorique, ce jus que l'on retrouve en brique au supermarché est une excellente alternative au traditionnel lait de vache.

Histoire et caractéristiques du lait d'amande 

Les plus anciennes traces d'utilisation du terme "lait végétal" remontent à la Rome antique, et plus précisément au IVe siècle après J.-C.. À cette époque, les laits végétaux étaient fortement utilisés en cuisine. Des amandes crus étaient mixées avec de l'eau, puis la préparation était filtrée afin de séparer la pulpe du jus.

Aujourd'hui, le lait d'amande, plus goûteux et plus léger que le lait de vache, fait partie des laits végétaux les plus consommés. Il se rapproche néanmoins plus d'un "jus d'amande" que d'un lait, puisqu'il ne contient aucun lactose. C'est la raison pour laquelle il est plus facile à digérer et convient particulièrement aux personnes intolérantes au lactose.

À quelle saison boire du lait d'amande ?

Le lait d'amande acheté en brique au supermarché se consomme toute l'année. Lorsqu'il est fait maison, c'est un produit fragile qui doit être consommé rapidement. 

Les calories et les infos nutritionnelles du lait d'amande 

Le lait d'amande est apprécié des intestins fragiles et des personnes qui n'apprécient pas le goût du lait. Quasiment dénué de matières grasses, cette boisson 100% végétale est également très pauvre en protéines. Comparé au lait de vache, le lait d'amande est moins calorique, à condition qu'il ne soit pas trop sucré. Autre avantage : le lait d'amande demeure très pauvre en acides gras saturés. Néanmoins, dès qu'il est débarrassé de sa pulpe, l'okara, il perd un grand nombre d'éléments hydrosolubles, c'est-à-dire les bonnes graisses mono-insaturées, les fibres et les polyphénols et le magnésium.

Pour profiter au maximum de ses bienfaits, mieux vaut donc le préparer soi-même et conserver la pulpe d'amande. Elle facilite la digestion des céréales grâce à l'émulsine (enzyme) qu'elle contient, fait du bien aux intestins et s'avère riche en nutriments essentiels (calcium, phosphore, zinc, fer, potassium, vitamines A, B2, D, E…).

Valeurs nutritionnelles du lait d'amande pour 100 g  
Protides 0,6 g
Glucides 1,45 g
Lipides 1,5 g
Calories 25-41 kcal

Comment choisir du lait d'amande  ?

Veillez à ce qu'il ne soit ni sucré ni aromatisé. En effet, les laits d'amande vendus en grandes surfaces peuvent contenir des sucres ajoutés : ils arrivent même souvent en second sur la liste d'ingrédients. Dans ce cas, le lait contient plus de sucre que d'amandes. Vérifiez donc attentivement la composition du lait sur l'étiquette.

Sachez également que le lait d'amande, tout comme le lait de soja, est naturellement très pauvre en calcium. Il est donc conseillé de se complémenter ou d'avoir d'autres sources de calcium dans la journée.

Comment conserver du lait d'amande ?

Le lait d'amande frais doit être conservé au frais dans une bouteille en verre fermée durant 3 à 4 jours maximum. Le lait d'amande industriel, moins fragile (il a généralement subi un traitement thermique) se garde plus longtemps. Avant ouverture, il peut être conservé plusieurs semaines au sec et à l'abri de la chaleur. Après ouverture, il faudra le conserver au réfrigérateur et le consommer dans un délai de 3 à 5 jours.

Comment cuisiner et déguster du lait d'amande ?

Le lait d'amande est très facile à cuisiner. Il peut se boire frais, tel quel, ou remplacer le lait de vache voire la crème dans de nombreuses recettes et préparations : crêpes, brioches, pancakes, gratins, béchamel, riz au lait, panna cotta, smoothie, gâteaux…