Conservation des tomates : quelles sont les différentes méthodes ?

Cerise, cœur de bœuf, à farcir ou en sauce, la tomate est un aliment inépuisable à cuisiner. Mais elle est aussi fragile et délicate. Comment la conserver ?

Conservation des tomates : quelles sont les différentes méthodes ?
© belchonock/123RF

Comment conserver des tomates le plus longtemps possible ?

La tomate est un fruit qui se consomme plutôt en légume. Pour la conserver plus longtemps, il faut la laisser à l'air libre, espacée des autres tomates car entre elles, elles mûrissent plus vite. En effet, pommes, tomates, mangues, melons, bananes dégagent de l'éthylène qui accélère le mûrissement. Pour accroître la durée de vie des tomates, il faut aussi faire en sorte que l'air ne passe pas.

Si elles ne possèdent plus leur pédoncule, il faudra donc les disposer à l'envers. Cela aura aussi pour double avantage qu'elles gardent leur teneur en eau.

Si vos tomates sont vertes, laissez-les mûrir lentement mais sûrement ou, au contraire, mettez une pomme au milieu d'elles pour les faire rougir !

À l'abri de la lumière recouverts d'un torchon, enveloppées individuellement d'un papier journal ou dans une cagette en bois, elles se conserveront d'autant mieux et plus longtemps.

Les différentes techniques de conservation des tomates

Il existe plusieurs moyens de conserver les tomates :

  • La stérilisation est sans doute la technique la plus employée pour se constituer une réserve de tomates en bocal pendant plusieurs mois. Pour cela, faites cuire les tomates une vingtaine de minutes et pelez-les. Mettez-les dans les bocaux stérilisés et retournés avec leur jus. Concernant les tomates cerise, vous pouvez les mettre directement dans les bocaux avec du poivre, de l'ail, des herbes (thym, herbes de Provence) selon vos goûts et recouverts d'huile d'olive. Laissez-les ensuite vingt minutes dans l'eau bouillante, puis retournez les pots et laissez refroidir. Vous pouvez aussi les mixer pour en faire un coulis.
  • Le séchage est une autre technique de conservation. A l'aide d'un déshydrateur alimentaire ou au four, coupez vos tomates en quartier et disposez-les sur une plaque recouverte d'herbes, de sel et d'huile d'olive. Laissez-les se déshydrater pendant deux à trois heures au four à 100 °C (pour les tomates cerise coupées en deux, à 60 °C) et mettez-les en bocal.
  • En saumure : si on n'y pense pas toujours, il s'agit d'une très bonne technique de conservation des tomates fraîches. Découpez vos tomates en dés, recouvrez de gros sel et d'eau. Vos tomates se conserveront ainsi une dizaine de jours. Rincez-les plusieurs fois pour enlever le goût et le surplus de sel.

Pourquoi il ne faut pas mettre les tomates au frigo

Pour ne pas perdre le goût des tomates ! En effet, nous avons souvent le réflexe de mettre les légumes… dans le bac à légumes du réfrigérateur. Si certains se conservent mieux ainsi, ce n'est pas le cas des tomates qui perdent de leur saveur. Par ailleurs, les tomates sont assez fragiles et délicates, elles ne supportent pas le froid et les variations de température. Enfin, mettre les tomates au réfrigérateur les rend farineuses. 

Comment conserver des tomates au congélateur ?

Les tomates se conservent dix à douze mois au congélateur et une fois cuites, trois à quatre mois. Crues et nettoyées, vous pouvez les congeler entières, comme les tomates cerise. Toutefois, comme elles sont naturellement gorgées d'eau, elles en rendront beaucoup en décongelant et pourront avoir un goût insipide. Pour limiter le manque de saveur, les tomates congelées doivent être dans un état impeccable, non abîmées ou avec des fentes qui absorberaient davantage d'eau. Le mieux est de les couper en rondelles ou en morceaux : elles serviront ainsi pour vos ratatouilles, sauces ou tartes. Congelez-les espacées sur une plaque puis regroupez-lez ensuite dans un sac congélation : cela évite qu'elles forment un bloc au début.

Le coulis de tomates se conserve très bien et l'astuce est de le verser dans un bac à glaçons : votre dosage sera ainsi tout prêt et permet de les décongeler au fur et à mesure des besoins.

Comment conserver des tomates pour l'hiver ?

Les tomates se récoltent de juin à octobre. Pour prolonger le plaisir, choisissez des tomates à récolte tardive, qui sont souvent les plus grosses : cœur de bœuf, ananas, noire de Crimée sont juteuses, sucrées. Éloignez-les des fenêtres pour qu'elles restent fermes. Si nous connaissons la confiture de tomates vertes, vous pouvez en faire avec des tomates rouge, sucre roux et clous de girofle : les Mexicains en raffolent !

Pour profiter des tomates en hiver, vous pouvez aussi les confire. La différence avec des tomates séchées est qu'elles ne sont pas complètement séchées au soleil ou au four, gardant un peu d'humidité et encore pulpeuses. L'usage en cuisine sera donc plus varié. Les tomates confites se gardent plusieurs mois en bocal. En hiver, conservez les tomates en soupe. Au réfrigérateur, elles se gardent trois jours, au congélateur trois à 4 mois et sans crème fraîche.

Conservation des tomates cuites au réfrigérateur

Pour conserver des tomates cuites le plus longtemps possible au réfrigérateur, placez-les dans un sac plastique ou un récipient hermétique. Elles se gardent ainsi trois à cinq jours (trois jours pour des tomates déjà farcies). En ketchup ou en chutney, les tomates se conservent jusqu'à quatre mois au frigo. Quant aux sauces tomates et coulis, elles peuvent se conserver une année dans une armoire fermée, dans le garage par exemple. Pour cela, il faut évidemment bien les avoir fait bouillir et longtemps puis avoir stérilisé les bocaux.

Conservation d'une tomate coupée

Faites-en des pickles ! Coupez vos tomates en dés, recouvrez-les de vinaigre de vin blanc, de grains de poivre, ail, piment, herbes (thym, romarin) et stockez-les plusieurs mois dans des bocaux stérilisés. Ressortez-les à l'apéritif ou en condiment pour accompagner des viandes, c'est un régal.

Pour conserver une tomate coupée, posez-la dans une assiette, le côté coupé contre le plat de l'assiette. Superposez une autre assiette à l'envers et conservez-la au réfrigérateur trois jours maximum. En dés, conservez vos tomates dans un récipient hermétique et au réfrigérateur également.

Conservation des tomates séchées ou confites

En bocal stérilisé, les tomates confites ou séchées se conservent plusieurs mois Elles se conservent très bien et plus longtemps, marinées dans de l'huile d'olive, comme beaucoup de légumes. En effet, le gras de l'huile empêche l'air de passer et "étouffe" certains micro-organismes. Pressez bien vos tomates séchées dans les bocaux avant de les refermer car cela permet aussi de contenir l'air. L'huile d'olive est déjà, par conséquent, un mode de conservation en soi.

Astuces légumes