Champagne

Festif parce que pétillant, le champagne aux bulles dorées est devenu le vin effervescent que l'on boit en toute occasion, surtout quand il n'y en a pas ! Tous les prétextes sont bons pour déguster ce petit luxe liquide...

Champagne
© jagcz/123RF

Le champagne, ce sont 17 appellations Grand Cru, 44 Premier Cru, répartis dans quatre zones de production : Côte des Blancs, Côte des Bar, Montagne de Reims et Vallée de la Marne. Cela représente 320 communes et trois cépages dominants : le Pinot noir, le Chardonnay et le Meunier.

Histoire et caractéristiques du champagne

Le champagne serait...anglais ! Enfin, en partie. L'histoire du champagne est avant tout lié au moine Dom Pérignon. L'assemblage des cépages (Pinot noir, Chardonnay et Meunier) donna ce goût nouveau aux vins mais en voulant boucher les bouteilles avec du chanvre et de la cire d'abeille, elles explosèrent. C'est ainsi que naquit la fermentation, provoquée par le sucre de la cire d'abeille. Les anglais, eux, mirent au point le bouchon de liège dans des bouteilles en verre, d'abord destinées à des vins qui se conservaient mal en fût. Dom Pérignon enseigna sa "méthode champenoise à un certain Thierry Ruinart et c'est au XVIIIe siècle que le champagne prit de l'essor. Heidsieck, Bollinger, Moët développèrent les productions.

Les calories et les infos nutritionnelles du champagne

Le champagne et les vins mousseux en général sont les moins caloriques des vins. Les champagnes rosés et demi-sec sont plus sucrés, mais le dosage, dernière étape de la composition du champagne varie d'un champagne à l 'autre. Il est donc possible d'en trouver avec une faible teneur en sucre.

Valeur nutritionnelle du champagne pour 100 g  
Protides 0,3 g
Glucides 2,8 g
Lipides 0 g
Calories 82 kcal
> Plus d'infos sur les calories du champagne

Comment choisir du champagne ?

Entre champagne brut, demi-sec ou rosé, le champagne est surtout une question de goût… mais aussi de bulles. Plus elles sont denses et fines, plus la sensation sur le palais sera agréable. Il s'agit dans ce cas d'un champagne qui aura vieilli longtemps. Pour cela un petit calcul : différence entre la date du millésime (ou champagnisation, début de l'élaboration du champagne) et la date de dégorgement (fin du processus, dernière étape).

Vous pouvez choisir un champagne en fonction des cépages.

  • Un champagne rosé de saignée dégage des arômes de fruits rouge : le goût est prononcé, il est fait avec un cépage Pinot noir (la couleur est due aux pigments des peaux de raisins).
  • Un champagne rosé d'assemblage est fait avec un cépage Chardonnay et un faible ajout de vin rouge. Son goût est plus frais et minéral.
  • Un champagne brut est souvent un assemblage des trois cépages : Chardonnay, Pinot noir et Meunier (cépage le moins noble des trois), comme le demi-sec (ajout de sucre).
  • Un champagne Blancs de Blancs est fait uniquement à partir de Chardonnay. 

Comme vous le savez, le champagne est aussi une question de prix. en suivant les critères précités, il est possible de trouver des très bonnes bouteilles à moins de 20 euros qui combinent les trois cépages, aura bien vieilli, avec un goût frais sans être trop sucré.

Comment conserver le champagne ?

Faut-il conserver ce vin effervescent debout ou couché ? C'est la grande question qui revient souvent. Couchée et à l'abri de la lumière, idéalement dans une cave, la bouteille garde son effervescence car le bouchon est constamment humide (s'il se dessèche, la densité de gaz s'affaiblit). Par ailleurs, sauf pour des bouteilles d'exception, le champagne ne se bonifie pas avec les années. Inutile de vouloir le faire vieillir, il l'est déjà et à maturité quand vous l'achetez.

Comment cuisiner et déguster le champagne ?

Impossible de résister à l'élégante et conviviale soupe de champagne : à base de cointreau, citron et de champagne, elle se décline avec des framboises. Elle est la garantie d'une soirée accueillante et réussie. Marre du poulet dominical ? Faites-le mijoter dans du champagne en ajoutant en fin de cuisson champignons et crème fraîche. Vous pouvez remplacer le poulet par une autre volaille comme la pintade. Comme le champagne reste festif avec une image de luxe ou d'exception, on le trouve naturellement dans les de plats de réveillon, de Noël où il prend le rôle d'un fil conducteur sophistiqué. Imaginez des langoustines ou des noix de St Jacques au sabayon de champagne, rêvez de sphères de foie gras et poires à la gelée de champagne, enthousiasmez-vous pour une mousse ou un entremets champagne framboise. Oui le champagne invite à toutes ces émotions sensorielles aux petites explosions de bulles d'or, virevoltantes et infinies...