Ecorce d'orange

Directement extraite du fruit éponyme, l'écorce d'orange est un ingrédient de choix dans les préparations salées comme sucrées. Confite, séchée, en poudre, l'écorce d'orange surprend, qu'importe ses formes ! Zoom sur les mille et une façons de l'exploiter en cuisine afin d'en faire profiter les papilles.

Ecorce d'orange
© marialapina/123RF

Elle est un ingrédient à la fois gourmand et bon pour la santé. L'écorce d'orange cumule saveur et vertus, encore trop méconnues.

Histoire et caractéristiques de l'écorce d'orange

Les écorces d'orange proviennent du fruit, lequel est utilisé en cuisine depuis des siècles. Elles sont tout simplement retirées du fruit encore frais et séchées dans des zones tièdes. Les écorces d'orange sont connues pour leur puissante odeur pareille à celle d'une orange amère. C'est pourquoi, mieux vaut savoir la doser dans vos préparations et plats !

Les écorces d'orange sont conditionnées en morceaux, en poudre, semi-confites ou confites, selon des méthodes artisanales. La saveur si reconnaissable demeure malgré le temps, ce qui en fait un parfait ingrédient aux fourneaux.

On la nomme l'orangette et justement il s'agit d'une écorce d'orange confite à la manière traditionnelle et enrobée, selon le savoir-faire, d'une couche de chocolat noir. On doit ce délice sucré à Guillaume de Montgolfier, originaire de l'Ardèche, qui mis au point cette confiserie en 1978.

A quelle saison manger l'écorce d'orange ?

Il n'y a pas vraiment de saison particulière pour consommer l'écorce d'orange, sachant que c'est un ingrédient pouvant accompagner moult préparations salées comme sucrées. Néanmoins, si vous souhaitez en faire vous-même, la meilleure période pour consommer de l'écorce d'orange se situe entre le mois de décembre et le mois d'avril, période au cours de laquelle les oranges sont les meilleures.

Les calories et les infos nutritionnelles de l'écorce d'orange

L'écorce d'orange remporte bon nombre de suffrages en matière de richesse nutritionnelle. Antibactérienne, favorable en cas de diabète, bouclier me immunitaire, amie de notre flore intestinale, stabilisateur du mauvais cholestérol, l'écorce d'orange possède mille et une vertus pour notre santé ! On retient surtout que l'écorce d'orange est riche d'un type de flavonoïdes aux actions antioxydantes, l'hespéridine. Cet antioxydant est capable de diminuer la graisse présente dans le sans en interceptant les lipides, ce qui barre la route au mauvais cholestérol. L'écorce d'orange est votre allié face aux maux et bactéries typiques à l'automne et en hiver puisqu'elle contient moult fibres (près de 4 fois plus que l'orange elle-même), notamment de la pectine qui assure la stabilité du taux normal de sucre dans le sang, protégeant la flore bactérienne et intestinale ; mais aussi des vitamines qui vont protéger le système immunitaire et vous préserver des maladies respiratoires ou annuelles classiques (rhino, grippe). Mais l'écorce d'orange serait aussi un efficace anti-stress et un allié pour trouver le sommeil.

Valeur nutritionnelle d'écorces d'orange confite pour 100 g  
Protides 0,8 g
Glucides 3,6 g
Lipides 3,8 g
Calories + de 300 kcal

Comment choisir l'écorce d'orange ?

L'écorce d'orange peut satisfaire tous les goûtes puisqu'elle se déguste autant fraîche, sèche, en poudre ou encore semi-confite ou confite ! A vous de choisir la forme d'écorce d'orange selon vos préférences !

Comment conserver l'écorce d'orange ?

Si l'écorce d'orange est confite, sa conservation sera simple car elle est riche en sucre. Le mieux est de les entreposer dans un contenant bien fermé, au réfrigérateur, sans limite de durée. Si vous avez des écorces d'orange sèches, conservez-les de la même façon et en évitant qu'elles ne se cassent.

L'écorce d'orange se conserve également bien congelée, dans un contenant hermétique et posée sur un papier qui évite tout collage entre chaque écorce.

Si vous avez des écorces d'orange fraîches, vous pouvez tout à fait les laisser sécher. Pour y parvenir, installez-les sur une plaque dans une pièce à l'air ambiant durant deux jours au moins. Soit vous les conservez ainsi, soit vous les transformez en poudre.

Comment cuisiner et déguster l'écorce d'orange ?

On pense tout de suite préparations sucrées quand on évoque l'écorce d'orange. Eh bien, au contraire, cet ingrédient peut se marier avec de nombreuses préparations salées telles que les plats à base de poissons, de viandes, les spécialités asiatiques et créoles ; l'écorce d'orange réhausse aussi bien les sauces, les bouillons, les fromages frais, les tartes ou les légumes mijotés.

L'écorce d'orange est utilisée dans les préparations liquides telles que les apéritifs à base de liqueurs, de vins et les infusions et les thés.

Mais l'écorce d'orange est également la bienvenue dans les préparations sucrées, accompagnant les crêpes, gaufres, crèmes anglaises, salades de fruits, confitures, chantilly, crèmes brûlées ou encore les gâteaux au chocolat bien sûr.

A savoir : l'écorce d'orange séchée conserve une puissance particulière à exploiter !