Fromages à pâte molle à croûte lavée : liste, signification, odeur

Fromages à pâte molle à croûte lavée : liste, signification, odeur Ce sont des fromages qui ne manquent pas de caractère ! Puissants, les fromages à pâte molle et croûte lavée séduisent bon nombre de palais. Mode d'emploi pour les choisir et les déguster.

Maroilles, Munster, Pont-l'évêque, Epoisses... Avec leurs croûtes jaunâtres et leurs odeurs puissantes, les fromages à pâtes molles et croûte lavée se distinguent de leurs aînés. En bouche, leurs saveurs affirmées et boisées réveillent les papilles. 

Liste des fromages à pâte molle et à croûte lavée

Au cours de l'affinage, les fromages à pâtes molles et croûte lavée ont la particularité d'être frottés avec de l'eau salée ou de l'alcool afin de favoriser le développement d'une bactérie : le ferment du rouge (Brevibacterium linens). Cette technique pour le moins originale aurait été inventée par les moines au Moyen-Âge. L' odeur des fromages est intense, souvent souffrée ou boisée (étable, foin, champignon). On les reconnaît également à leur jolie pâte orangée, crémeuse à souhait. Leur croûte est, elle, souple et collante. En cuisine, le Maroilles, le Mont d'or et le Livarot font des merveilles en sauce, crème, gratin, cassolette ou tarte. Notez qu'ils se marient particulièrement bien aux blancs liquoreux et aux bières fortes. 

Astuces pour cuisiner les fromages à pâte molle et à croûte lavée