Magret de canard aux morilles

4 / 5  basé sur 5 avis

Un délice à la sauce onctueuse et parfumée.

Ingrédients

Réalisation

  • Difficulté
  • Préparation
  • Cuisson
  • Temps Total
  • Facile
  • 5 mn
  • 15 mn
  • 20 mn

Préparation

  1. 1
    Entailler profondément la peau du magret, d'abord en lignes parallèles, puis en losanges. Ne pas saler pour éviter à la viande de perdre son jus à la cuisson. Disposer les morilles dans une passoire et les rincer rapidement sous l'eau du robinet en les secouant pour éliminer les éventuelles impuretés.
  2. 2 Chauffer une poêle sans matière grasse. Y déposer le magret côté peau contre la poêle. Faire dorer 5 à 6 minutes.
  3. 3 Retirer le magret et jeter la graisse sans nettoyer la poêle. Déglacer avec la crème en grattant le fond de la poêle pour décoller les sucs.
  4. 4 Ajouter les morilles et laisser mijoter 5 à 6 minutes. Puis remettre le magret côté chair contre la poêle et laisser cuire encore 4 minutes environ.
  5. Pour finir
    Au moment de servir, découper le magret en lamelles. Les disposer sur assiette en éventail ou en marguerite, les morilles au centre.

Cuisinez, savourez… puis si vous le souhaitez, partagez / déposez (ci-dessous) votre avis sur cette recette.

Autour du même sujet

Recettes similaires

Idées recettes

Vos avis

  basé sur 5 avis )
Signaler Thérèse -  2 janvier 2009
Très bien

Un régal
Recette délicieuse mais il faut allonger un peu les temps de cuisson.
Ma suggestion : J'ai pris des morilles surgelées que j'ai fait décongeler puis mariner toute la nuit dans la crème que j'ai utilisé ensuite pour déglacer.

Signaler Stéphanie - 29 janvier 2007

Délicieux
Cette recette est vraiment délicieuse. Je l'ai faite pour le repas du reveillon de la nouvelle année. Sensationnelle ! Mes amis étaient épatés.

Signaler Jean Christophe - 22 janvier 2007

Avis
Travailler avec des morilles sèchées comporte des avantages : on peut le faire toute l'année et on peut récupérer de l'eau de trempage pour cette rerette et pour tout accompagner.
Ma suggestion : Ne jamais jetter la graisse de canard, gardez-la pour faire des oeufs, de la soupe etc... ça vaut la peine et ça ce conserve très bien au frigo.
J'ai remarqué dans cette recette un décalage entre l'odeur puissante et goût léger des morilles. Après avoir goutté la croûte aux morilles je sais que si l'on la travaille comme il faut, elle s'offrira autant à votre palais qu'à votre nez. Demandez aux franc-comtois, ils connaissent mieux que personne les secrets de la morille.
Attention : si vous cherchez dans les recettes de croûte aux morilles, faites-la valider par un franc-comtois.

Signaler gaelle-d50 - 15 novembre 2012
Très bien

Très bon!

Signaler Gaelle - 17 juillet 2012
Excellent

Très bon!