Paris-Brest à la chantilly : la recette facile

3.5 / 5  basé sur 15 avis
Imprimer

Découvrez la recette originale du Paris-Brest à la chantilly, une version plus légère, mais toujours riche en gourmandise.

Ingrédients

Réalisation

  • Difficulté
  • Préparation
  • Cuisson
  • Repos
  • Temps Total
  • Difficile
  • 50 mn
  • 25 mn
  • 15 mn
  • 1 h 30 mn

Préparation

  1. 1 Mélanger l'eau, le lait, le sel et le beurre dans une casserole et mener doucement à ébullition. Jeter la farine en pluie et battre énergiquement sans cesse à la cuillère en bois, en laissant la casserole à feux doux. La pâte doit se décoller toute seule des parois. La laisser se dessécher une vingtaine de secondes tout en continuant de remuer.
  2. 2
    Retirer la casserole du feu, casser un premier œuf et battre énergiquement à la cuillère pour incorporer l’œuf à la pâte. Une fois la pâte homogène, recommencer l'opération avec les 5 autres œufs (pour plus d'aisance vous pouvez casser les œufs à l'avance séparément dans des petits ramequins). Laisser reposer la pâte une quinzaine de minutes au moins. Préchauffer le four à 200°C.
  3. 3
    Remplir de pâte une poche avec une douille d'un bon centimètre et la déposer sur une plaque recouverte d'une feuille de papier sulfurisé, en suivant l'intérieur d'un cercle à tarte d'une petite trentaine de centimètres de diamètre. Retirer le cerclage et dessiner un second rond de pâte à l'intérieur du premier. Dessiner enfin un troisième cercle qui chevauche les deux premiers. Dorer délicatement avec le mélange œuf/lait à l'aide d'un pinceau. Parsemer le tout d'amandes effilées et enfourner la plaque pendant 10 minutes à 200°C, puis 15 minutes à 180°C. Une fois que la couronne est suffisamment dure et sèche, sortir la plaque du four et laisser refroidir.
  4. 4
    Verser la crème froide dans un saladier et le placer dans un évier rempli d'eau froide et de glaçons. Fouetter la crème pendant deux minutes et verser le contenu du sachet de fixe-chantilly puis fouetter jusqu'à ce que la crème soit consistante et forme des petites pointes. Prendre 3 ou 4 cuillerées de cette crème et les mélanger au pralin dans une autre jatte. Puis reverser le tout dans le saladier de crème fouettée et incorporer délicatement à l'aide d'une spatule.
  5. Pour finir
    Couper la couronne dans le sens de la longueur aux deux tiers de la base et la garnir copieusement de crème pralinée, à l'aide d'une poche à douille dentelée, en formant des "s" sur plusieurs étages. Reposer la tête de la couronne délicatement sur le gâteau. Réfrigérer et saupoudrer de sucre glace au moment de servir.
C'est terminé
Avez-vous aimé cette recette ?

Autour du même sujet

Recettes similaires

Idées recettes

Vos avis

  basé sur 15 avis )
Signaler lully - 19 juillet 2014
Bien

Pour ceux qui se demandent ce qu'est le pralin, c'est tout simplement des amandes et noisettes en poudre grillés. On peut le faire soi-même, à griller doucement dans une poêle, revient beaucoup moins cher que de l'acheter tout prêt. Contrairement à ce que certains disent, rien à voir avec du chocolat ! donc pas de nutella dans un Paris-Brest !!!!!!! Quant à la crème mousseline c'est comme le dit Thierry une crème pâtissière à laquelle on rajoute du beurre et c'est bien la base du Paris-Brest. Je n'ai pas fait cette recette de Paris-Brest car la pâte à choux me semble bizarre quant aux proportions, mais la variante avec la crème liquide montée me semble ingénieuse, bonne et plus légère, je l'essaierai. Le Paris-Brest n'est pas une usurpation du Saint-Honoré ! Il représente une roue de bicyclette en l'honneur de la course cycliste Paris-Brest comme le dit bien Pony70

Signaler Nicole - 18 février 2011
Très bien

Ils se sont affaissés
J'ai bien suivi la recette mais une fois sortis les Paris- Brest du four, ils se sont affaissés totalement !
Ma suggestion : Pouvez-vous me dire que faire ? Merci.

Signaler Pony78 - 21 avril 2008
Très bien

Origine du Paris-Brest
C'est un pâtissier de Maisons-Laffitte, Louis Durand, inspiré par la course cycliste entre Paris-Brest-Paris créée en 1891, qui est à l'origine du gâteau en 1910. La forme du Paris-Brest est d'ailleurs censée représenter une roue de bicyclette en référence à la course cycliste.

Signaler Madeleine - 13 novembre 2007
Bien

Trop de liquide?
Est-ce qu'il n'y a pas trop de liquide ? Ma pâte était aussi molle que de ma pâte à crêpe et je n'ai mis que 4 oeufs. Qu'est-ce que j'ai mal compris ?

Signaler Diane - 26 septembre 2007
Très bien

Paris-Brest
Merci de me faire savoir pourquoi ce gâteau s'appelle ainsi. Et êtes-vous sûr justement que la forme ronde donnée aujourd'hui n'est pas une usurpation au fameux Saint Honoré ?
Ma suggestion : Je pense que le Paris-Brest doit retrouver sa forme et sa recette initiale, si quelqu'un de sérieux le sait encore.

Notez cette recette