Croissants allemands (Brunnengipfel)

4 / 5  basé sur 4 avis

Découvrez ces petits croissants allemands scintillants de sucre à la saveur délicate.

Ingrédients

Réalisation

  • Difficulté
  • Préparation
  • Cuisson
  • Repos
  • Temps Total
  • Facile
  • 30 mn
  • 20 mn
  • 2 h 30 mn
  • 3 h 20 mn

Préparation

  1. 1
    A température ambiante, mélanger la farine, le beurre mou, la crème aigrelette, la levure de boulanger délayée, les jaunes d'oeufs et le lait tiède.
  2. 2
    Battre les blancs en neige avec une pincée de sel et l'ajouter au premier appareil.
  3. 3
    Laisser gonfler au réfrigérateur pendant 2 ou 3 heures.
  4. 4
    Pétrir à nouveau. Sur un lit de gros sucre (ou de sucre cristallisé), étaler la pâte et saupoudrer le dessus de sucre. Former des croissants roulés souplement sur une plaque non graissée mais farinée.
  5. 5
    Laisser lever les croissants pendant 1/2 heure environ.
  6. Pour finir
    Faire cuire à four moyen (160°C, thermostat 5) pendant 20 minutes. Attention, les croissants doivent rester pâles.

Cuisinez, savourez… puis si vous le souhaitez, partagez / déposez (ci-dessous) votre avis sur cette recette.

Autour du même sujet

Idées recettes

Vos avis

  basé sur 4 avis )
Signaler rosine_c - 21 février 2016
Très bien

Utilisez du sucre perlé, ce sera mieux encore. Pour répondre à Blandine, le terme exact est Brunnenkipfel. Après avoir fait des recherches sur internet, j'ai découvert qu'il d'agit d'une recette traditionnelle des Souabes du Danube une minorité ethnique qui, au fil de ses pérégrinations a transmis ses recettes, pour notre plus grand plaisir. En allemand Brunnen signifie fontaine : en effet autrefois, en l'absence de frigo, pour maintenir la pâte au frais on l'enveloppait dans un torchon et on la plaçait dans un seau plongé dans l'eau de la fontaine.

Signaler rosine - 21 février 2016
Très bien

Utilisez du sucre perlé, ce sera mieux encore. Pour répondre à Blandine, le terme exact est Brunnenkipfel. Après avoir fait des recherches sur internet, j'ai découvert qu'il d'agit d'une recette traditionnelle des Souabes du Danube une minorité ethnique qui, au fil de ses pérégrinations a transmis ses recettes, pour notre plus grand plaisir. En allemand Brunnen signifie fontaine : en effet autrefois, en l'absence de frigo, pour maintenir la pâte au frais on l'enveloppait dans un torchon et on la plaçait dans un seau plongé dans l'eau de la fontaine.

Signaler Stella BERAUD - 16 avril 2011
Excellent

Réponse à Sophie Chaussepied
Je suis désolée mais ne connais pas le lait Ribot (son goût ? Est-ce épais, gras... ?). Cependant si sa saveur est aigrelette, je pense que cela pourrait convenir.
Par contre, dans cette recette, j'utilise de la crème fraîche épaisse donc il faudrait faire un essai avec ce lait et éventuellement réduire en liquide et ajouter un peu d'onctuosité pour obtenir la consistance équivalente pour étaler la pâte et façonner les petits croissants.
J'attends le résultat de votre essai.

Signaler Stella -  6 septembre 2009

Réponse à Blandine Bertrand.
Ces croissants sont une recette du Nord de l'Allemagne, peut être même d'origine polonaise. Je ne connais pas le nom polonais de cette recette. Ma belle-mère native de la Région de la Forêt Noire les appelle "gipfele" (en patois) ou "kipfel".
Merci pour votre intérêt pour cette recette, j'attends votre avis dès que vous l'aurez essayée.

Signaler Blandine -  2 septembre 2009

Gipfel ou Kipferl ?
Je ne connaissais pas ce nom, vous êtes sûre qu'il ne s'agit pas plutôt de "Brunnenkipferl" ? Kipferl est le nom générique pour les croissants en Allemagne, alors que "Gipfel" signifie "sommet".
Ma suggestion : Par ailleurs, cette recette est très alléchante et je la testerai à la première occasion !