Soupoukanja au cabri

3 / 5  basé sur 4 avis

Un délice tout à fait dépaysant !

Ingrédients

Réalisation

  • Difficulté
  • Préparation
  • Cuisson
  • Temps Total
  • Facile
  • 20 mn
  • 1 h 30 mn
  • 1 h 50 mn

Préparation

  1. 1 Chauffer l'huile dans une sauteuse ou dans une poêle et y faire revenir les morceaux de viande de tous les côtés puis les déposer dans un autocuiseur (à défaut une cocotte).
  2. 2
    Pendant ce temps, couper les gombos en rondelles. Eplucher et les oignons et les couper grossièrement. Découper en petits bouts 30 g de nététou (un volume équivalent au pouce). Ne vous laissez pas rebuter par la forte odeur butyrique : après tout, ce n'est que de la pâte de haricots fermentés.
  3. 3
    Mixer les oignons, le laurier, le nététou et la moitié des gombos. Les faire revenir dans l'huile de cuisson de la viande puis reverser le tout dans l'autocuiseur.
  4. 4
    Ajouter dans la cocotte les tomates fraîches coupées en dés (ou 1 boîte de tomates concassées) et les 2 piments ouverts et épépinés. Assaisonner avec 2 cubes de bouillon de boeuf émiettés, du sel, du poivre et 1 litre d'eau bien chaude. Fermer l'autocuiseur et, dès la sortie de la vapeur, baisser le feu et laisser mijoter 60 minutes (doublez le temps de cuisson si vous n'avez pas d'autocuiseur).
  5. 5 Retirer l'autocuiseur du feu et le passer sous l'eau froide (pour éliminer la vapeur sans "graisser" toute la cuisine). Ajouter l'autre moitié des gombos et remettre à mijoter à découvert 15 minutes environ : la sauce s'épaissit.
  6. Pour finir
    Servir bien chaud avec du riz thaï ou basmati.

Cuisinez, savourez… puis si vous le souhaitez, partagez / déposez (ci-dessous) votre avis sur cette recette.

Autour du même sujet

Recettes similaires

Idées recettes

Vos avis

  basé sur 4 avis )
Signaler EVA - 31 mai 2014
Bien

Il manque l'huile de palme et les fruits de mer. Et puis nous au Sénégal, on ne fait pas cuire dans de l'huile. ONmet de l'eau dans la marmite et on y ajoute la viande et les ingrédients.
A chacun sa façon mais c'est un très bon plat, j'en raffole.

Signaler Elisabeth - 11 août 2005
Excellent

Adoré par les enfants
Très facile à digérer, on peut le manger à midi ou le soir. Merci à cette formidable cuisinière de nous avoir enseigné ce plat, doux au palais.
Ma suggestion : L'huile de palme est plus douce.

Signaler Oulimata - 11 mai 2007

Plus diététique
Je suis sénégalaise de Saint-Louis et j'adore le soupoukanja. Je suis très heureuse d'en trouver une aussi bonne recette sur le net.
Ma suggestion : Je le prépare sans faire chauffer l'huile de palme. Il faut faire bouillir d'abord à feu vif, puis à feu doux, mettre tous les ingrédients (viande et/ou poisson, crustacés) pendant 45 minutes à 1 heure, puis ajouter les gombos émincés pendant environ 30 minutes et incorporer l'huile de palme 15 à 20 minutes avant la fin de cuisson pour en préserver toutes les propriétés.

Signaler Mariannick -  4 juin 2006

Réponse à Habi Bathily
Vous aves raison, c'est encore meilleur avec du yet et du guedj. Mais il est bien difficile d'en trouver ici. Ceci dit, je vous remercie de votre remarque et j'en tiens compte pour l'ajouter à la recette.

Signaler Habi -  2 juin 2006

variante
Ma suggestion : Au sénégal, nous ajoutons du yett et du guedj avec des petits crevettes séchées car plus il y a d'ingrédients et meilleur c'est. Vous pouvez ajouter des grosses crevettes quelques minutes avant la fin de cuisson.