Sans les images

Tarte aux tomates : la recette facile

Préparation 20 mn Cuisson 30 mn Temps Total 50 mn
Tarte aux tomates : la recette facile

Ingrédients / pour 6 personnes

  • 200 g de Salakis nature
  • 750 g de tomates mélangées
  • 100 g de tomates cerises mélangées
  • 1 rouleau de pâte brisée
  • 5 ou 6 tiges de basilic effeuillées
  • 2 ou 3 tiges d’origan effeuillées
  • 8 tiges de coriandre effeuillées
  • 2 cuillères à soupe de pignons légèrement dorés
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 6 olives vertes dénoyautées
  • Poivre

Préparation Tarte aux tomates : la recette facile

  1. 1Lavez, séchez puis coupez en tranches d’environ ½ 1/2 cm les tomates. Étalez plusieurs couches de papier absorbant les unes sur les autres puis déposez-y les tranches de tomate, couvrez-les d’autres couches de papier absorbant puis pressez le tout. Laissez les tomates perdre leur eau entre les feuilles de papier absorbant pendant une quinzaine de minutes. Si les tomates restent encore humides n’hésitez pas à renouveler l’opération.
  2. 2Faites de même avec 120 g de Salakis de manière à en retirer l’humidité.
  3. 3Mixez ensemble les 3/4 des feuilles de basilic et d’origan et les pignons. Ajoutez l’huile d’olive et mixez de nouveau. Écrasez grossièrement à la fourchette les 80 g de Salakis restant dans un bol, ajoutez le contenu du mixer dans le bol, mélangez le tout puis réservez au frais.
  4. 4Coupez les olives vertes en tranches. Préchauffez votre four à 180°. Étalez la pâte brisée dans un moule huilé d’environ 24 cm de diamètre. Répartissez les tomates dans le moule puis parsemez dessus les olives et les 120 g de Salakis grossièrement émietté.
  5. 5Enfournez une trentaine de minutes. Laissez légèrement tiédir puis terminez en parsemant sur la tarte avec le mélange de Salakis aux herbes et aux pignons ainsi que quelques feuilles de basilic et d’origan.
  6. Pour finir

    Vous pouvez passer vos tranches de tomates quelques minutes dans un four chaud, étalées sur une plaque couverte de papier de cuisson pour être sûr qu’elles ne rendront pas d’eau.