Tarte au potiron, crème fraîche et cannelle

4 / 5  basé sur 5 avis

Une recette improvisée, qui au final a ravi mes convives. Testez, vous verrez...

Ingrédients

Réalisation

  • Difficulté
  • Préparation
  • Cuisson
  • Temps Total
  • Facile
  • 30 mn
  • 50 mn
  • 1 h 20 mn

Préparation

  1. 1 Couper la chair du potiron en dés. La cuire 10 minutes environ dans l'eau bouillante. Egoutter et laisser refroidir.
  2. 2 Pendant ce temps, séparer les blancs des jaunes d'oeufs. Battre les jaunes avec le sucre, le sucre vanillé et la canelle jusqu'à blanchiment.
  3. 3 Mettre le potiron dans le mixeur avec la crème fraîche, la farine et le beurre fondu. Reduire en purée. Battre les blancs en neige ferme.
  4. 4 Incorporer un peu plus des 3/4 de purée de potiron-blancs d'oeufs. Le 1/4 restant dans les jaunes et le sucre. Ajouter les jaunes à la purée et blancs d'oeufs.
  5. Pour finir
    Mettre la préparation sur la pâte brisée . Cuire au four thermostat 7 pendant 40 minutes.

Cuisinez, savourez… puis si vous le souhaitez, partagez / déposez (ci-dessous) votre avis sur cette recette.

Autour du même sujet

Recettes similaires

Idées recettes

Vos avis

  basé sur 5 avis )
Signaler Peggy - 20 octobre 2012
Excellent

Tarte au portiron
Excellent et super bon pour les grands et les petits, tout le monde se régale !
Ma suggestion : 125g de sucre suffisent ainsi que 100g de beurre par contre je mets 600g de potiron et je vais essayer d'ajouter une cuillère à soupe de rhum comme une internaute l'a fait. Bon dessert !

Signaler philippe-b63 - 16 avril 2012
Très bien

Correct
Ma suggestion : Moins de sucre

Signaler Liliane - 20 novembre 2010
Très bien

Succulent
Ma suggestion : Avec moins de sucre et de beurre. J'ai rajouté un bouchon de rhum à la fin... Merveilleux.

Signaler Mel  -  4 mai 2012
Bien

Trop bon
J'adore cette recette, je fait la m?me mais avec de la patate douce. trop bon
Ma suggestion : rien

Signaler Nathalie - 18 août 2009
Excellent

Excellente.
Excellente, tout le monde a adoré, surtout les petits qui en ont repris.
Un seul regret : il n'y en avait pas assez !