Pot-au-feu à l'ancienne

5 / 5  basé sur 1 avis

Découvrez la recette du Pot-au-feu à l'ancienne, un plat de mon enfance, une sorte de madeleine de Proust... Et un régal absolu !

Ingrédients

Réalisation

  • Difficulté
  • Préparation
  • Cuisson
  • Temps Total
  • Facile
  • 40 mn
  • 3 h
  • 3 h 40 mn

Préparation

  1. 1 Enlever l'excédent de gras ou de parties nerveuses des viandes, puis les ficeler. Ficeler également les os de manière à ce qu'ils ne se vident pas en cours de cuisson.
  2. 2 Éplucher l'oignon et le couper en deux dans la hauteur, puis le colorer fortement, face plate dans une poêle chaude (il doit être bien bruni). Piquer ensuite les clous de girofle dedans. Couper la tête d'ail en deux.
  3. 3 Dans un grand faitout haut, mettre la viande, la couvrir d'eau à hauteur et porter à ébullition rapidement. Écumer régulièrement pendant 5 minutes, puis baisser le feu pour conserver un léger frémissement. Ajouter le gros sel, les grains de poivre, l'oignon, la tête d'ail et le bouquet garni. Laisser cuire pendant 1 h 30.
  4. 4 Laver tous les légumes. Éplucher les carottes puis les tailler en gros tronçons. Éplucher les navets et les pommes de terre, puis les tailler en deux. Laver les poireaux et couper le haut du vert.
  5. 5
    Ajouter ensuite les légumes (à l'exception des pommes de terre) ainsi que les os à moelle et poursuivre la cuisson durant une heure. Finir en ajoutant les pommes de terre et terminer la cuisson (30 minutes). Goûter le bouillon au terme de la cuisson : s'il n'a pas assez de goût, en prélever un litre et le faire réduire de moitié.
  6. 6
    Service : Servir le bouillon dans des bols. Présenter les légumes dans un plat et dans un autre la viande recouverte de bouillon. Servir à part les cornichons, la fleur de sel, le poivre mignonnette et les tranches de pain grillées pour déguster la moelle. Le choix de la viande est primordial. De bonne qualité bien sûr, les morceaux ont chacun leur particularité : le paleron, le gîte et la joue de bœuf sont gélatineux mais apportent du moelleux, la macreuse et le plat de côtes sont plus fibreux et un peu plus secs. BONNE DEGUSTATION !
  7. Pour finir
    Retrouvez moi sur : http://bellatrice.canalblog.com/

Cuisinez, savourez… puis si vous le souhaitez, partagez / déposez (ci-dessous) votre avis sur cette recette.

Autour du même sujet

Recettes similaires

Idées recettes

Vos avis

  basé sur 1 avis )
Signaler domino -  9 février 2017
Excellent

parfait une recette simple bien meilleure que la cuisson en cocotte minute pendant la première cuisson de la viande on épluche les légumes la réalisation est pas trop longue il suffit d avoir du temps pour la cuisson . j ai rajouté du panais qu il faut mettre en fin de cuisson avec les pommes de terre un plat délicieux avec une cuisson bien maîtrisée