Pourquoi mange-t-on des crêpes à la Chandeleur ?

Le 2 février, nous fêtons la Chandeleur. A nous donc crêpes, blinis et autres pancakes. Mais d'où vient cette tradition de déguster des crêpes 40 jours après Noël ? Eléments de réponse.

Pourquoi mange-t-on des crêpes à la Chandeleur ?
© Oksana Slepko - 123RF

Les gourmands l'attendent chaque année avec impatience. Le 2 février, nous fêtons la Chandeleur. Et qui dit Chandeleur, dit crêpes à gogo. Mais comment ce disque fin de pâte s'est retrouvé associé à cette fête ?

La Chandeleur, une fête romaine

Il faut remonter à l'époque des Romains pour définir l'origine de la Chandeleur. Cette "fête des chandelles" - d'où son nom - était une célébration païenne lors de laquelle les personnes marchaient dans les rues avec flambeaux et chandelles. Il faudra attendre le 5e siècle pour que la Chandeleur soit fixée au 2 février et associée au Christianisme. Pourquoi cette date ? Parce qu'elle représente la présentation au temple de l'enfant Jésus par sa mère Marie, 40 jours après la veillée de Noël. Une célébration qui donne lieu à de nombreuses processions des croyants, munis de chandelles bénies...

Les crêpes, symboles de l'arrivée du printemps

Mais pourquoi faire sauter des crêpes à la Chandeleur ? Tout simplement parce que leur forme ronde et leur couleur dorée symbolisent le soleil. Après des mois de nuits à rallonge, préparer des crêpes visait ainsi à célébrer le cycle des saisons et l'arrivée imminente du printemps. Et pour que l'année suivante soit prospère, il était coutume de tenir une pièce de monnaie dans la main gauche - un louis d'or de préférence -, et à retourner la crêpe en la jetant en l'air avec la main droite. Si la crêpe retombait parfaitement droite dans la poêle, cela apportait bonheur et prospérité au ménage.

Des douceurs déclinables à l'envi

Pour réussir des crêpes, rien de compliqué. Il suffit de mélanger farine, oeufs, lait, sucre et beurre - une recette adaptable en version sans gluten, sans oeufs et/ou sans lait -, puis de verser une louche de pâte dans une poêle bien chaude. Après quelques minutes de cuisson et une fois retournée, elle sera prête à être dégustée. Nappée de sucre, de beurre, de pâte à tartiner, de confiture, de fruits ou de caramel, elle fera le bonheur des gourmands à l'heure du goûter. Envie de crêpes sans gluten, sans oeufs et/ou sans lait ?