Menu ramadan : idées de recettes traditionnelles, faciles et saines

Quelques minutes avant le coucher du soleil, les repas du ramadan embaument la cuisine. À l'issue d'une journée de jeûne, durant laquelle les musulmans ne doivent ni manger ni boire, les plats traditionnels font le bonheur de milliers de jeûneurs. Chorba, brick, tajines, pastels, thiéboudienne... Demandez le menu du ramadan !

Menu ramadan : idées de recettes traditionnelles, faciles et saines
© Yuliia Kononenko - 123RF

[Mis à jour le 15 avril 2019 à 17h29] Quelques semaines avant le coup d'envoi du ramadan, l'heure est à la préparation pour les musulmans. Choix des recettes, achats de produits spécifiques, réservations au restaurant, élaboration de menus sains... C'est un peu la course en cuisine. Et pour cause, les musulmans s'apprêtent à vivre le mois le plus sacré de l'année, du lundi 6 mai au mercredi 5 juin (dates estimées et susceptibles d'être modifiées), le ramadan. Pendant cette trentaine de jours, ces derniers devront s'abstenir de manger et boire de l'aube au coucher du soleil, lorsque retentit l'appel à la prière d'el maghreb. L'occasion pour eux de se retrouver autour d'un bon repas traditionnel, parfumé et plein de saveurs.

Pendant ce mois sacré, la liste des recettes phares est longue et dépend des origines des pratiquants (Tunisie, Maroc, SénégalMaliAlgérie, Moyen-Orient, Indonésie...). À chaque pays, sa tradition.

Des idées de menu de ramadan

Pour faire sensation lors de ces grandes tablées familiales, puisez votre inspiration dans nos recettes gourmandes, simples et facile à réaliser pour faire le plein d'idées. Entrées, plats, desserts... Le dîner est presque servi !

Entrées du ramadan

Quelques minutes avant le ftour, rupture du jeûne, on se précipite pour finaliser les derniers détails des plats riches et parfumés. La tradition islamique veut que la rupture du jeune se fasse avec des dattes et un verre de lait. Un peu partout dans le monde, il est coutume de débuter le repas par un bol de soupe. Au Maroc, on boit la traditionnelle harira, constituée de tomates, de viande d'agneau, de céleri, de farine, de coriandre et d'épices. En Algérie, la chorba est un peu plus légère (sans farine) et s’apparente plutôt à un bouillon de légumes et de viande. Après la soupe, les maghrébins font croustiller les bricks et trempent leur pain dans des salades de poivrons, appelées salade méchouia ou dans une tchoutchouka algérienne. En Tunisie, les fricassés sont également très plébiscités. Au Moyen-Orient, et notamment en Jordanie, on aime rompre le jeune avec un bouillon au blé vert concassé, appelé frik, et au poulet. En Côte d'Ivoire, au Sénégal, au Mali ou encore en Guinée, on préfère les pastels, des beignets salés farcis au bœuf, au poisson ou aux légumes, à la soupe. En Inde, les samoussas aux épices indiennes font le bonheur des jeûneurs.

Plats du ramadan

Bien qu'ils soient gourmands, les plats du ramadan ne se veulent pas très copieux. Exit les traditionnels couscous, à base de semoule, ou mafé, constitué d'une sauce au beurre de cacahuète. Au Maghreb, les tajines à base de légumes et de viandes font des heureux. Au Sénégal et au Mali, on se régale autour d'un thiéboudienne ou d'un poulet yassa. En Inde, poulet tikka massala, poulet tandoori, riz et dhal de lentilles font fureur. En Indonésie, le poulet est à l'honneur avec les nouilles frites au poulet, appelées aussi Mi Goreng. À table, un seul mot d'ordre : le partage !

Desserts et pâtisseries du ramadan

Pour finir le repas en beauté, quoi de mieux qu'une note sucrée ? Au Maghreb, on déguste les très populaires pâtisseries orientales à base d'amande, de dattes et de miel, comme les makrouts, les cornes de gazelle ou encore la basboussa. Au Moyen-Orient, les pâtisseries sont souvent constituées de pistache, comme les baklavas. Au Sénégal, au Mali, en Mauritanie et en Côte d'Ivoire, le dégué, appelé aussi thiakry, fait des heureux. Côté boisson, le jus de bissap est la boisson par excellence en Afrique de l'Ouest. En Inde, le lassi mango propose une touche de fraîcheur appréciable pour terminer le repas en beauté. Dans les pays arabes, on clôt le repas avec un thé, à la menthe pour les maghrébins, à la cardamome pour les orientaux. 

Un menu sain pour le ramadan

Si les repas du ramadan sont souvent synonyme d'orgie culinaire, la tendance est à la modération. En effet, depuis quelques années, les musulmans souhaitent manger plus sainement pendant ce mois sacré. Un repas sain pendant le ramadan, une mission impossible ? Pas vraiment ! Pendant l'iftar, évitez les boissons gazeuses, les pâtisseries trop sucrées, la friture et les gras végétaux. Commencez le repas par une soupe, du type chorba puis optez pour un plat à base de légumes ou de légumineuses comme le dhal indien. Terminez par des fruits frais et/ou un thé. Aussi, il est important de boire au minimum 1,5 litre d'eau

Ramadan et diabète : mode d'emploi

En fonction de l'évolution de votre diabète, pratiquer un jeûne répété sur plusieurs jours peut présenter des risques. Si votre état de santé vous le permet (sur avis de votre médecin), vous pouvez pratiquer le jeûne... en suivant certaines précautions. Veillez à consommer des aliments de chacun des principaux groupes (féculents, fruits et légumes, viande, poisson ou œufs, produits laitiers). Répartissez votre alimentation sur trois repas plutôt que de grignoter tout au long de la nuit. Privilégiez les glucides complexes (semoule, orge, vermicelles) aux glucides simples (sodas, pâtisseries...). Surveillez avec régularité et attention votre indice glycémique. Si votre état de santé se dégrade, n'hésitez pas à rompre le jeûne et consulter un médecin. 

Menu ramadan : idées de recettes traditionnelles, faciles et saines
Menu ramadan : idées de recettes traditionnelles, faciles et saines

Sommaire Idées de menu de ramadan    - Entrées du ramadan    - Plats du ramadan    - Desserts du ramadan Menu de ramadan sain Menu de ramadan pour diabétiques [Mis à jour le 15 avril 2019 à 17h29]  Quelques semaines avant...